Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Arrêt de la saison de Ligue 2 : beaucoup de questions pour Châteauroux et Orléans

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu Orléans

Fin de saison en Ligue 1 comme en Ligue 2 de foot, a annoncé Edouard Philippe ce mardi. Ce qui pose plusieurs questions pour l'avenir sportif et économique de l'US Orléans comme de la Berrichonne de Châteauroux.

On ne reverra plus les joueurs sur la pelouse jusqu'en septembre au mieux
On ne reverra plus les joueurs sur la pelouse jusqu'en septembre au mieux © Radio France - Justine Dincher

Il a donc sifflé la fin de la partie. Ce mardi, devant les députés, le Premier Ministre a annoncé la fin des championnats professionnels de football, comme de rugby ou encore de basket d'ailleurs. Cela pose plusieurs questions, à commencer par l'avenir sportif de nos deux clubs de football berrichons évoluant en Ligue 2.

La Berri à l'abri, l'incertitude pour l'USO

En regardant ce classement, figé pour de bon à la 28ème journée, on peut déjà se rassurer pour Châteauroux, 15ème et donc non relégable. Sauf cataclysme, la Berri n'a donc rien à craindre. En revanche l'USO de son côté est 20ème. Une dernière place au classement qui promet en temps normal une relégation en Nationale 1. 

Reste donc à savoir ce que va décider le LFP qui se réunit ce mercredi : ou bien partir sur le principe d'une saison blanche, en décidant donc qu'il n'y a pas de descente. Ou bien appliquer le tarif habituel, avec une relégation des deux derniers et un barrage pour le 18ème, ce qui serait évidemment le pire scénario pour Orléans.

Quid des droits télé que doivent encore toucher les deux clubs ?

L'une des questions qui brûlent le plus les lèvres des dirigeants des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, c'est celle des droits télé. Ils font déjà une croix sur les recettes de billetterie pour la fin de saison, ce qui est une perte importante mais à laquelle ils peuvent survivre, notamment pour les clubs comme Châteauroux et Orléans qui n'ont pas l'affluence de Lens. En revanche, les droits TV représentent une manne considérable de leur budget, et rien ne garantit que les diffuseurs accepteront de payer les sommes prévues dans les contrats alors qu'il n'y a plus aucun match à diffuser. En Ligue 2 cette saison ces droits représentaient environ 22 millions d'euros à partager entre 20 clubs, une partie a déjà été payée mais il restait une belle part du gâteau à distribuer. Les négociations des jours à venir s'annoncent donc capitales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess