Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Arrêt du football amateur : le FC Sète promu en National 1, les réserves de Montpellier et Nîmes reléguées

La FFF a tranché : la fin de saison est annulée pour toutes les équipes de football amateur, excepté en National 1 et en D1 féminine. Une décision qui fait le bonheur du FC Sète, mais le malheur de nombreuses formations comme la réserves de Montpellier et Nîmes, en Occitanie.

Le FC Sète rejoint le championnat de National 1
Le FC Sète rejoint le championnat de National 1 © Maxppp - Michael Esdourrubailh

Le FC Sète est désormais assuré de jouer en National 1, la saison prochaine. Suite à la décision du Comex de la Fédération Française de Football de stopper définitivement la plupart des championnats amateurs, le leader de sa poule en N2 est officiellement promu en National 1, dix ans après avoir quitté ce niveau de compétition. 

De son côté, l'AS Béziers doit encore patienter, car la FFF souhaite pouvoir faire redémarrer le championnat de National 1, comme celui de D1 féminine. Les biterrois espèrent ainsi avoir la possibilité de se sauver, eux qui sont pour le moment relégables. 

Les réserves de Montpellier et Nîmes reléguées 

En National 2, si le FC Sète monte d'un étage, la réserve de Montpellier est quant à elle reléguée, dans la mesure où les règles en vigueur prévalent pour les championnats nationaux. Un an après avoir quitté le championnat de N3, le MHSC le rejoint de nouveau. Toujours en N2, dernier de son groupe, le Nîmes Olympiques est lui aussi relégué en N3. 

Les réserves de Montpellier et de Nîmes se retrouveront en N3, dans la poule Occitanie
Les réserves de Montpellier et de Nîmes se retrouveront en N3, dans la poule Occitanie © Maxppp - MALZALRAY - Sud Ouest

En National 3, une seule montée : celle de Canet-Roussillon qui rejoint le championnat de National 2. En revanche, quatre descentes : la réserve de Béziers, Toulouse Rodeo, Auch, mais aussi Aigues-Mortes rejoignent la Régional 1. Ce dernier fait les frais de la relégation des réserves de Montpellier et Nîmes dans la poule Occitanie. Cela entraîne une relégation supplémentaire dans cette division pour cette saison. 

Une seule relégation, hors championnats nationaux 

C'est la date du 13 mars qui a été choisie pour figer les classements. Le nombre de points de chaque équipe a été réévalué en fonction au quotient, car toutes n'avaient pas le même nombres de points en raison des reports au cours de la saison. Par ailleurs, la FFF a décidé de ne reléguer qu'une seule équipe par poule dans toutes les catégories, féminines et masculines, excepté pour les championnats nationaux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess