Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

ASNL : Près de 500 abonnements vendus depuis l'annonce du maintien en Ligue 2

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les ventes d'abonnements de l'AS Nancy Lorraine s'accélèrent. Depuis la décision de la DNCG de maintenir le club en Ligue 2, près de 500 supporters du club se sont rendus au Stade Marcel Picot pour se procurer un abonnement.

Les guichets du Stade Marcel Picot attirent de nouveau les supporters
Les guichets du Stade Marcel Picot attirent de nouveau les supporters © Radio France - Cédric Lieto

Nancy, France

La campagne d'abonnement de l'ASNL est enfin lancée. Depuis l'annonce du maintien en Ligue 2 ce mercredi matin, les pass s'achètent en nombre au Stade Marcel Picot. En deux jours, près de 500 supporters se sont abonnés pour la saison 2019-2020. 

Un retard à rattraper 

La saison passée, 8 500 unités avaient été vendues. Alors que le premier match de la saison à domicile se déroulera le 26 juillet contre Orléans, on compte à ce jour 3 500 abonnements. Romain Terrible, directeur commercial, espère bien rattraper le temps perdu. "On est en retard, on ne va pas se mentir. On a besoin de tout le soutien possible."

Jean-Marie fait partie de ceux qui attendaient avec impatience l'annonce de la DNCG, le gendarme financier du football, avant de se réabonner. Ce fan inconditionnel de l'ASNL depuis l'âge de dix ans l'avoue, il hésitait à se rendre au guichet du Stade Marcel Picot : "Je suis honnête, si on était en National, je ne me serais pas réabonné."

La campagne d'abonnement continuera jusqu'au 21 juillet.