Football

AS Saint-Étienne : comment gérer les humeurs d'Oussama Tannane ?

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 7 novembre 2016 à 17:41

Oussama Tannane, expulsé dimanche à Metz
Oussama Tannane, expulsé dimanche à Metz © Getty - Getty

Oussama Tannane est parti rejoindre sa sélection marocaine après avoir défrayé la chronique dimanche après-midi en réussissant l'exploit de se faire expulser en recevant 2 cartons jaunes en 1 minute. Un événement qui parachève à un début de saison compliqué.

Avant de sortir la tête de l'eau contre Monaco et de marquer face à Qabala, le Marocain enchaînait les performances moyennes voire médiocres. Très loin de ce qu'il avait laissé entrevoir lors de son arrivée pendant le mercato hivernal. Contre le vent des critiques des médias et les marées de supporters agacés, Christophe Galtier en a pourtant fait un titulaire indiscutable, mais il n'est pas parvenu à tirer profit d'un temps de jeu conséquent. Il a par exemple joué 11 matches sur 12 en championnat

Tannane est bien intégré dans le groupe, il a prouvé son dévouement en septembre en jouant parfois défenseur, mais il est rattrapé par ses vieux démons, des problèmes de comportement qui lui ont valu 12 matches de suspension par son club de l'Heracles Almelo au Pays-Bas en février 2015. A l'époque son entraineur disait "Oussama a besoin de travailler sur le contrôle de ses émotions". Le problème est donc toujours le même malgré le travail attentif du staff.

Quand il aura purgé sa suspension, il devra se racheter auprès de lui, auprès de ses coéquipiers et des supporters. En étant irréprochable dans l'attitude et en se faisant d'abord remarquer par ses performances sportives.

→ Lire aussi - Ligue 1 : l'ASSE perd des points bêtement à Metz (0-0)