Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Jean-Louis Gasset : "Les supporteurs méritent d’être au stade pour un derby. On sanctionne mais personne ne discute."

jeudi 8 novembre 2018 à 14:54 Par Stéphane Garcia, France Bleu Saint-Étienne Loire

Alors que la Ligue de Football Professionnel a interdit les supporteurs de Saint-Etienne de déplacement pour le derby contre Lyon, le 23 novembre, Jean-Louis Gasset, l'entraineur des Verts regrette le manque de concertation de la part de la LFP.

Le derby à Lyon est prévu le vendredi 23 novembre
Le derby à Lyon est prévu le vendredi 23 novembre © Maxppp - Maxppp

Saint-Étienne, France

Pour la sixième saison consécutive, le derby OL-ASSE se déroulera sans supporteur stéphanois, le 23 novembre à Lyon, en raison d’une sanction de la commission de discipline de la LFP.

"Je dit que le football c'est la fête et dans un derby, les visiteurs méritent d'être présents au stade. . Après c'est la décision de la Ligue, je dis toujours qu'il faut discuter mais là personne n'a discuté. Donc on va aller de sanctions en sanctions. C'est ennuyeux à force. Ça nous agace parce que c'est un bras de fer. On avait espoir que nos supporteurs viennent avec nous et ne le regarde pas à la télévision, parce qu'il vaut mieux être dans le stade. On prend acte de la décision de la Ligue", explique Jean-Louis Gasset, l’entraîneur des Verts.

Encore un recours ?

La direction du club se réunit vendredi après-midi, pour décider si oui ou non il y aura appel ? "C'est le club qui décidera. Ça dure depuis un moment et on n'est pas le seul club concerné. Quand c'est un huis clos, de tribune, partiel ou total, ce n'est pas un match de foot. Arrangez-vous entre vous et qu'on puisse s’amuser. Mais là c'est fatiguant parce qu'on n'y peut rien. On est là, on est content quand on voit nos supporteurs, on les remercie d'être venus, quand les matches sont reportés, on est peiné pour eux, on essaie de participer avec eux. Mais là, on est impuissant."

Une amende de 15.000 euros

L'ASSE a également écopé d'une amende de 15.000 euros pour usage d'engins pyrotechniques et déploiement d'une banderole injurieuse à l'occasion du match contre Rennes (1-1, 10e journée). "C'est une très, très grosse amende", estime le coach des Verts.