Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% Verts

ASSE : "Je sens un groupe qui ne veut pas lâcher" (Debuchy)

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

A deux jours de la réception de Lille (ce dimanche à 21 heures) l'ancien nordiste et capitaine des Verts Mathieu Debuchy a posé un regard lucide sur la situation de l'AS Saint-Étienne. Il attend des actes sur le terrain de la part de ses coéquipiers.

Mathieu Debuchy
Mathieu Debuchy © Maxppp - Rémy PERRIN

La seconde période qu'il a disputé face à Brest a changé le visage de son équipe. Au moins défensivement. Mathieu Debuchy, qui a manqué sept semaines de compétition, semble de nouveau pleinement opérationnel. Devant la presse ce vendredi, et à 48 heures de la réception de Lille, le capitaine stéphanois a tenu un discours combatif : "On ne va pas se le cacher c'est une période très compliquée pour nous (les joueurs) et le club. Mais je sens un groupe qui veut basculer dans le côté positif et qui ne veut pas lâcher. Tout le monde a à cœur d'enrayer cette spirale négative et de prendre des points. C'est primordial".

Les anciens ont leur part de responsabilité

"Il ne faut pas rejeter toutes les fautes sur la jeunesse a précisé Mathieu Debuchy. Peut-être que cela manque de maturité à certains moments dans les matchs et peut-être que certains ne sont pas encore prêts à jouer en Ligue 1 mais nous aussi les anciens nous avons notre part de responsabilité. Peut-être que nous n'avons pas toujours joué à notre niveau. On doit encadrer ces jeunes qui découvrent la Ligue 1. Les reproches et les fautes sont à mettre sur l'ensemble du groupe".

Debuchy a rongé son frein

Blessé face à Marseille le 17 septembre, Mathieu Debuchy n'a fait son retour que le samedi 21 novembre face à Brest. En 45 minutes, il a montré tout ce qu'il pouvait apporter dans le jeu et sur le plan mental. "Cette situation a été difficile explique l'ancien Lillois à propos de son éloignement des terrains. J'ai un rôle de capitaine à jouer et ça a été dur à vivre de voir les copains en mauvaise posture. J'avais envie de les aider. Je veux apporter de l'envie. Je pense qu'on a besoin de caractère et de révolte"

Préservé par Claude Puel le week-end dernier au coup d'envoi, Mathieu Debuchy postule pour une place de titulaire dimanche face à son ancien club. "Je travaille physiquement pour revenir le mieux possible. J'ai été arrêté un certain temps donc ce n'est pas évident de retrouver le rythme. L’enchaînement des matchs va faciliter les choses. Mais le plus important c'est l'état d'esprit et de ce côté là il n'y a pas de souci". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess