Football

ASSE : les Verts, le regard tourné vers Qabala

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire dimanche 30 octobre 2016 à 18:24

Robert Beric au match aller
Robert Beric au match aller © Maxppp - Maxppp

Après leur match nul samedi sur leur pelouse contre Monaco, c'est une semaine à la saveur européenne qui s'ouvre pour les Verts. Ils joueront jeudi en Azerbaïdjan face à Qabala la 4e journée de la phase de poule de la Ligue Europa. A vivre sur France Bleu, depuis Bakou.

Les Stéphanois comptent 5 points après 3 rencontres grâce notamment à une victoire il y a 10 jours, justement contre Qabala, dans le Chaudron (1-0). Ils auront donc l'occasion de frapper un grand coup dans la course à la qualification en cas de victoire jeudi soir. Une rencontre que vous pourrez vivre sur FBSEL en direct depuis la Bakcell Arena, à Bakou, la capitale azerbaïdjanaise, où le match est délocalisé. Ce match de Ligue Europa se jouera donc à 220 kilomètres du siège du club. Une situation qui rappelle celle du club de Qarabag que les Verts avaient affronté il y a 2 saisons. Mais la raison est différente : pour Qarabag, la zone est en guerre et ne permettait pas d'accueillir un match européen. Il avait donc fallu se rabattre sur le stade de la République, à Bakou. En ce qui concerne Qabala, l'enceinte habituelle, le Qabala City Stadium, situé au nord ouest du pays, n'est pas homologuée pour une compétition internationale avec seulement 2000 places.

Alors le club évolue au 8km Stadiounu, 8 kilomètres comme la distance qui le sépare de la vielle ville de Bakou, le centre historique. L'enceinte a cédé aux sirènes du naming et s'appelle la Bakcell Arena, du nom du plus gros opérateur téléphonique local. Le stade vient de fêter ses 4 ans et peut accueillir 11 000 spectateurs. Il est flanqué entre des barres d'immeubles et deux groupes scolaires légèrement à l'est de la ville. Tout cela n'empêche pas les tribunes d'être remplies car l'événement transcende l'amour des maillots. L’Azerbaïdjan est encore un pays neuf et ses clubs existent difficilement sur la scène internationale, alors c'est avant tout leur pays que les supporters encouragent au-delà des clubs. Il y avait 6500 spectateurs en septembre pour la réception de Mayence.

Partager sur :