Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

ASSE : objectif continuité pour les Verts qui reprennent l'entrainement vendredi

dimanche 24 juin 2018 à 15:11 Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire

Après une deuxième partie de saison 2017 - 2018 réussie et la vente avortée du club aux Américains de Peak 6, les Verts vont retrouver l'Étrat avec beaucoup plus de certitudes que l'année dernière. Le seul véritable point d’interrogation à l'heure qu'il est, c'est l'effectif de la saison prochaine.

Conserver Mathieu Debuchy et Yann M'Vila fait partie des priorités de l'intersaison pour l'ASSE.
Conserver Mathieu Debuchy et Yann M'Vila fait partie des priorités de l'intersaison pour l'ASSE. © Maxppp - maxppp

Saint-Étienne, France

Le centre d'entrainement et de formation de l'Étrat va reprendre vie vendredi. L'ASSE fait sa rentrée des classes à Saint-Étienne avant une préparation aux contours déjà bien définis : match amicaux face à Andrézieux le 7 juillet, Marseille le 14, Lens le 21 et Amiens le 27, avec un stage au Touquet du 21 au 27. Sur quelles bases les Verts vont-ils démarrer la préparation de l'exercice 2018 - 2019 ?

Gasset pierre angulaire du projet

Après la vente avortée aux Américains, le maître mot pour la saison prochaine, c'est la continuité. Parfois utilisé comme argument pour justifier l'échec des négociations avec Peak 6, l'ASSE va s'appuyer plus que jamais sur le duo Gasset - Printant qui a redressé la baraque en janvier dernier. Pour prolonger, Jean-Louis Gasset souhaitait des garanties notamment au niveau de la qualité de l'effectif, il les a obtenues, s'imposant ainsi comme l'homme fort de l'AS Saint-Étienne. Des joueurs ont rejoint les Verts grâce à lui en janvier, il pourrait en être de même d'ici la reprise, Jean-Louis Gasset est la pierre angulaire de la prochaine saison.

À la direction, ça va beaucoup mieux

Derrière lui, la direction de l'ASSE est revigorée. Après un automne 2017 où les "direction démission" sont régulièrement descendus des tribunes du stade Geoffroy Guichard, les présidents Caïazzo et Romeyer vont mieux. Ils n'ont pas vendu le club, mais ont assuré qu'il n'y avait aucune obligation de le faire. Avant la future augmentation des droits télés, l'ASSE reste dans les 7 - 8 plus gros budgets de la ligue 1. Le duo s'est surtout doté d'un vrai travailleur en la personne de Frédéric Paquet. Arrivé mi-janvier, il semble avoir une ligne claire en mettant notamment l'accent sur la formation. Depuis la fin de saison, sept jeunes de la réserve ont prolongé ou signé un contrat professionnel. Frédéric Paquet est très présent, il était notamment là lors de la signature de la convention avec Saint-Étienne Métropole pour que l'ASSE dispose du Chaudron 365 jours par an.

Le recrutement au point mort

Finalement, c'est au niveau du recrutement que l'on a le moins de certitudes. Quelques mouvements ont eu lieu à la marge comme le départ de Vincent Pajot à Angers, mais aucune arrivée et surtout, les sacro-saintes prolongations de Mathieu Debuchy, Yann M'Vila ou encore l'achat de Rémy Cabella ne sont pas encore arrivées. Il va falloir s'activer sur ce plan-là, à partir de vendredi les joueurs ne seront plus en vacances, ce qui peut permettre de débloquer les situations plus rapidement. Outre Mathieu Debuchy, l'ASSE perd notamment trois joueurs régulièrement dans la rotation de l'équipe : Jonathan Bamba, Kévin Théophile Catherine et Kévin Monnet-Paquet.