Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

VIDÉO ASSE - OL : ces incidents qui ont émaillé les derniers derbys

vendredi 3 novembre 2017 à 21:03 Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire

Depuis la remonté des Verts en 2004, les derbys entre Saint-Étienne et Lyon sont chauds. En tribune, en coulisse, ou sur le terrain.

Corentin Tolisso n'est plus là, l'an dernier, il avait totalement craqué lors du derby à Geoffroy Guichard.
Corentin Tolisso n'est plus là, l'an dernier, il avait totalement craqué lors du derby à Geoffroy Guichard. © Maxppp - max ppp

Saint-Étienne, France

C'est un derby qui s'annonce calme pour l'instant, en dehors du terrain, 850 supporters lyonnais sont autorisés à venir dans le chaudron. C'est une satisfaction pour les dirigeants des deux clubs. La préfecture se remet à faire confiance aux supporters. L'ASSE et l'OL n'ont pas non plus allumé de mèche en coulisse.

Sur les 15 dernières années, dans les souvenirs des supporters Stéphanois présents ce vendredi à l'Etrat pour l'ultime séance d'entrainement ouverte au public, les derbys ont presque toujours été émaillés d'incidents plus ou moins graves. Il y a eu des matchs interrompus à plusieurs reprises comme en 2013 à Gerland, ou surtout en 2007 quand des fumigènes ont été jetés entre le kop nord et le parcage visiteur dans l'ancienne configuration du chaudron.

Mais paradoxalement, au delà de la violence physique, c'est surtout la provocation qui a marqué le plus les supporters. "Je me souviens surtout de la provocation de Joël Batz en 2013, qui est venu mettre son écharpe devant le kop" explique Chloé, une jeune supportrice des Verts.

Pour Olivier, c'est la manière dont les Lyonnais ont célébré leur victoire en finale de la coupe de France en 2012 qu'il garde en mémoire : "ils avaient entonné des chants anti-stéphanois sur le balcon de l'hôtel de ville de Lyon". Et huit joueurs avaient été condamnés à 5000 euros d'amende chacun pour avoir dénaturé Emmenez-moi de Charles Aznavour.

Depuis 3 ans, les derbys sont surtout tendus sur le terrain, entre les joueurs. Il y a deux ans, Jordan Ferri a violemment taclé Robert Beric et le match a donné lieu à des échanges de mots doux entre Pierre-Yves Polomat et Corentin Tolisso. L'an dernier, ce même Tolisso a failli arracher la cheville de Fabien Lemoine dans une fin de match électrique.