Football

ASSE : quelles pistes de travail pour le mercato hivernal 2017 ?

Par David Valverde, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 26 décembre 2016 à 5:47

Les présidents de l'ASSE Bernard Caiazzo et Roland Romeyer
Les présidents de l'ASSE Bernard Caiazzo et Roland Romeyer © Maxppp - Maxppp

Le mercato hivernal ouvrira ses portes le dimanche 1er janvier et fermera le mardi 31 janvier au soir. Quels pourraient être les mouvements initiés par l'AS Saint-Étienne ?

La première partie de saison est terminée pour l'AS Saint-Etienne et les Verts vont maintenant se reposer jusqu'à la reprise de l'entrainement le lundi 2 janvier avec en point de mire le 32e de finale de la Coupe de France contre Croix le dimanche 8 janvier. Mais les regards seront aussi tournés vers le marché des tranferts, le mercato hivernal qui ouvrira le dimanche 1er janvier et va durer un mois. Comme chaque année, l'ASSE va tenter de réaliser quelques ajustements dans son effectif pour préparer la 2e partie de saison et notamment le duel face à Manchester en Ligue Europa.

La priorité à l'ASSE ce sera forcément de recruter offensivement. Les Verts ont terminé la 1ere partie de saison parmi les pires attaques du championnat et il s'agit pour eux de trouver un élément capable de relancer la concurrence et de se montrer décisif. D'autant que l’équipe aura une option en moins en janvier puisque le Marocain Oussama Tannane sera absent et disputera la Coupe d'Afrique des Nations. Le nom du Marseillais Romain Alessandrini revient souvent à Saint-Étienne. A part cela, comme les attaquants stéphanois sont en sommeil, le club peut aussi miser sur le réveil de certains d'entre eux. C'est ce qu'on appelle un mercato à moindre frais. Il ne serait pas inutile de réfléchir au poste de latéral gauche. Christophe Galtier concède d'ailleurs volontiers que Polomat et M'Bengue ne sont pas encore au niveau.

Au rang des départs, Clément et Corgnet sont appelés à se trouver un nouveau club ce qui dégagera de la masse salariale même si ces départs ne sont pas des conditions sine qua none aux recrutements.