Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

ASSE : seuls neuf joueurs n'ont pas eu besoin de passer par la case infirmerie depuis le début de la saison

mercredi 5 octobre 2016 à 20:30 Par Virginie Salanson et Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Le capitaine Loïc Perrin, le milieu Henri Saivet et les défenseurs Cheikh M'Bengue et Pierre-Yves Polomat ont retrouvé les pelouses de l'Étrat ce mercredi matin. L'ASSE se rebiffe, mais après un peu plus de deux mois de compétition, seulement neuf joueurs ont échappé aux blessures.

 Béric est à nouveau blessé pour quinze jours, Perrin est enfin de retour.
Béric est à nouveau blessé pour quinze jours, Perrin est enfin de retour. © Maxppp - IAN LANGSDON

Saint-Étienne, France

En ce début de trêve internationale, quatre joueurs (Perrin, M'Bengue, Polomat et Saivet) ont fait leur retour à l'entraînement. Mais la liste des blessés est encore longue. Si l'on fait le bilan depuis le début de la saison, c'est même assez impressionnant...

Encore quelques pépins et tout l'effectif sera passé au moins une fois à l'infirmerie. - Radio France
Encore quelques pépins et tout l'effectif sera passé au moins une fois à l'infirmerie. © Radio France - Virginie Salanson

Ils ne sont donc que neuf à avoir toujours été là, sans jamais flancher. Ni leur cuisse, ni leur cheville, ni leur genoux n'ont été touchés. Dans cet effectif, ils font presque figure de miraculés. C'est le cas du milieu de terrain Vincent Pajot. Pour lui, pas d'appréhension particulière sur le terrain. Les blessures de ses coéquipiers ne sont pas source de stress lorsqu'il joue...

"Une blessure arrive souvent quand on ne s'y attend pas, donc qu'on y pense ou pas, cela ne change rien. On a conscience qu'il y a beaucoup de blessés, mais le staff fait en sorte que cela s'arrange." (Vincent Pajot, milieu de terrain de l'AS Saint-Étienne)

"Sur le terrain, on n'a pas le temps d'y penser" (Vincent Pajot)

H - 13 : C'est dur la vie de supporter

L'histoire de ce 115e derby commence tôt le dimanche matin, Étienne, un supporter Stéphanois se réveille en sursaut après un mauvais rêve : Lyon remportait la ligue des champions en finale contre le Bayern Munich. Comme l'ensemble du peuple Vert, il n'a pas pensé à autre chose qu'au derby depuis 10 jours.

H - 10 : à l'Etrat, Ruffier prend des forces

Stéphane Ruffier arrive au centre d'entraînement et de formation de l'ASSE. Le portier des verts s'offre un petit déjeuner protéiné pour arrêter les coups francs de Nabil Fékir.

H - 2 : Le bus Lyonnais arrive dans le chaudron

Devant Geoffroy Guichard, l'accueil est chaleureux...

H - 1 : Quand Fékir se claque à l'échauffement

Depuis sa résidence secondaire au Brésil, l'ancien Stéphanois Brandao célèbre !

2' : Memphis Depay ouvre le score pour l'OL

Pourtant prêt à injecter de l'argent au club avant le match, un actionnaire étranger commence à se poser des questions.

45' + 2 : le discours de Garcia à la mi-temps

Les Verts sont amorphes, ils ne se sont procurés aucune occasion. Il est temps pour Oscar Garcia de faire valoir ses arguments auprès des joueurs.

49' : L'expulsion de Lucas Tousart

Au retour des vestiaires, les Verts sont transformés. En feu, Bryan Dabo file dans le dos des défenseurs lyonnais, il est fauché par Lucas Tousart. C'est le rouge !

82' : L'égalisation du capitaine

Les stéphanois ont la maitrise du ballon, ils poussent depuis 30 minutes. Sur un corner bien frappé par Jonathan Bamba, Loic "Dieu" Perrin de retour de blessure s'envole au dessus de tout le monde et mystifie Anthony Lopez. 1 but partout. Le sélectionneur de l'équipe de France présent dans les tribunes est séduit.

90' + 3 : Le retourné de Soderlund en pleine lucarne

Sur l'ultime long ballon de la partie, Kévin Théophile Catherine trouve la tête Léo Lacroix monté aux avant-postes, le suisse gagne son duel aérien. Soderlund voit ce ballon flottant au point de pénalty, l'attaquant Norvégien effectue le geste parfait. Lopez est battu. En tribune présidentielle, les deux co-présidents de l'ASSE laissent éclater leur joie.

23 heures : Les lyonnais débriefent

Jean-Michel Aulas descend dans les vestiaires retrouver son entraîneur Bruno Génésio...