Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% Verts

ASSE : Stéphane Ruffier bientôt licencié ?

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Stéphane Ruffier devrait bientôt être licencié par l'AS Saint-Etienne pour faute grave. C'est ce que révèle nos confrères du journal l'Equipe ce jeudi soir.

Stéphane Ruffier
Stéphane Ruffier © Radio France - Yves Salvat

L'histoire entre Stéphane Ruffier et l'AS Saint-Etienne devrait bientôt prendre fin. Selon le journal l'Equipe, le portier de 34 ans, aux 383 matchs sous le maillot Verts, va être licencié pour faute grave. 

L'ASSE aurait saisi la commission juridique de la LFP pour "la résiliation unilatérale" du contrat de travail de Stéphane Ruffier. Les deux parties sont convoquées à une tentative de conciliation, le 15 décembre.

Toujours selon l'Equipe, cette démarche fait suite à la seconde mise à pied à titre conservatoire de Ruffier survenue le 19 novembre pour "acte d'insubordination". Cette fois, il lui est reproché d'avoir adopté "une attitude méprisante en quittant prématurément et sans la moindre autorisation l'entraînement".

Les dates clés du conflit entre l'ASSE et Stéphane Ruffier (source Evect)

  • 21 février : Claude Puel ne convoque pas Stéphane Ruffier pour la rencontre face à Reims.
  • 4 mars : L'ASSE attaque en justice Patrick Glanz, l'agent de Stéphane Ruffier pour ses propos sur le club.
  • 15 juillet : Ruffier est mis en demeure et se voit refuser l'accès à L'Etrat par un huissier. Il lui est reproché notamment  "un acte d'insubordination". 
  • 5 août : Claude Puel affirme que Stéphane Ruffier ne souhaite pas devenir la doublure de Jessy Moulin. Puel confirme Moulin en tant que numéro 1
  • 26 Octobre : la commission juridique de la LFP (saisie par Ruffier et son avocate) a débouté Stéphane Ruffier de ses demandes concernant la contestation des sanctions disciplinaires infligées à son encontre.
  • 24 novembre : Stéphane Ruffier de nouveau mis à pied pour avoir quitté une séance d'entraînement prématurément.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess