Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

ASSE : une banderole et un froid pour le premier entraînement public depuis le derby

mardi 7 novembre 2017 à 20:10 - Mis à jour le mercredi 8 novembre 2017 à 8:18 Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

Deux jours après leur terrible prestation dans le derby, les joueurs d'Oscar Garcia ont croisé leur public pour la première fois depuis le match mardi, un entraînement glacial.

La banderole déployée devant le centre d'entraînement des Verts.
La banderole déployée devant le centre d'entraînement des Verts. © Maxppp - maxppp

L'Etrat, Loire, France

Le 5-0 de dimanche soir ne s'effacera pas d'un claquement de doigts, l'ambiance glaciale de ce premier entraînement public depuis le derby l'a confirmé mardi. Certains supporters ont déployé une banderole devant le centre d'entraînement et de formation de l'AS Saint-Étienne à L'Étrat : "Une humiliation historique, vous n'avez aucune fierté, des dirigeants aux joueurs allez vous faire en...". Devant l'insulte, la sécurité l'a retirée et ces supporters sont partis.

Ceux qui sont restés, une trentaine de personnes cette fois au bord du terrain d'entraînement, ont pu voir de loin quelques courses glacées d'une dizaine de joueurs des Verts. Les autres sont restés à l'intérieur. Quand les joueurs sont passés devant les supporters pour rejoindre les vestiaires, quelques supporters ont réclamé des photos et ont été servis par Oscar Garcia, Bryan Dabo ou Florentin Pogba.

En revanche, difficile de faire réagir les joueurs pour les fans. Malgré un très sobre "vous n'avez pas honte ?", ce supporter n'aura pour seule réponse qu'un "j'parle même pas avec lui".