Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Au cœur des Bleus : "faites-nous rêver"

mercredi 6 juin 2018 à 6:38 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

Le président de la République rendait visite à l'équipe de France ce mardi à Clairefontaine, à quelques jours du début de la coupe du monde en Russie. L'occasion de livrer quelques conseils et encouragements au nom de la France, une rencontre forcément un peu politique.

© Maxppp - FRANCOIS MORI / POOL

On vous plante le décor : le château de Clairefontaine, l'équipe de France à cinq jours de son grand départ pour la Russie, et un président, Emmanuel Macron, un peu bousculé en ce moment avec toutes ses réformes controversées, et qui vient donc avec Brigitte mettre un tout petit peu de politique dans le foot.

Ça commence bien sûr par l'accueil du président. Tout le monde est sur le perron du château, l'ambiance est détendue, on sait que Manu Macron aime ces moments là. un peu comme Jacques Chirac en son temps. Ca passe donc par de franches poignées de mains, "bonjour" à Nabil Fékir, bonjour à Didier Deschamps, ah, bonjour à Antoine Griezmann mais une petite pique quand même, il a fait très mal à l'olympique de Marseille il y a quelques semaines en finale de la coupe de d'Europe, ce qui n'a pas plus au président supporter de l'OM. Mais bravo quand même monsieur Griezmann ! 

Faites-nous rêver 

La presse est venue en nombre avec caméras et micros, et avant de manger, rien ne vaut une première salve d'encouragements pour se mettre en appétit. Encouragements, voire carrément des conseils, sur un ton un peu professoral. 

Bons élèves, les joueurs français écoutent le président, puis leur capitaine Hugo Lloris.  C'est lui, la voix de cette équipe de France, en dehors du terrain et en dehors bien sûr du sélectionneur Didier Deschamps. A son tour, il promet au président de donner l'exemple.

Macron, le 24e

On termine avec la remise du maillot : on vous disait hier en rigolant, on ne sait pas si Didier Deschamps va faire jouer Macron ou le laisser sur le banc, eh bien il a fait la blague DD, en remettant au président le maillot de l'équipe de France, floqué du numéro 24.

Fierté des joueurs

Bon en tout cas les joueurs ont passé un bon moment : c'est ce qui ressort de leurs comptes Instagram twitter et autres, grande fierté d'avoir rencontré le président dit Paul Pogba.

Fierté toute particulière pour le Marseillais Florian Thauvin, qui a même pu passer un petit moment en tête à tête avec Brigitte Macron. 

Bref, on ne sait pas si cette visite va donner des ailes à la France, mais tout le monde s'est quitté avec le sourire et l'ambition de faire de grandes choses pour le pays.