Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Au cœur des Bleus : ENFIN, c'est parti !

jeudi 14 juin 2018 à 6:33 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

A 17h ce jeudi, la Russie et l'Arabie Saoudite donneront le coup d'envoi de la coupe du monde 2018. Une compétition pour laquelle l'équipe de France nourrit de grandes ambitions.

© Maxppp - Andrey Golovanov

Cela faisait juste 1460 jours et 35.000 heures qu'on l'attendait : le coup d'envoi de la coupe du monde, ce sera tout à l'heure à 17h avec le premier des 64 matches de la compétition, le très sexy Russie - Arabie Saoudite. 

Alors vous voit venir, les sceptiques, les rabat-joie, les esprits chagrins : vous allez nous dire que le ballon rond, on n'en a rien à carrer ! Et franchement, ça nous fend le coeur que vous puissiez le penser, mais après tout chacun est libre de ses opinions.

De la musique pour les anti-foot

La bonne nouvelle, c'est qu'on pourra au moins danser pendant un mois. L'hymne officiel de cette coupe du monde a été dévoilé il y a quelques jours, une chanson intitulée, "Live it Up", en gros "vivez ce moment à fond", interprétée par Nicky Jam, Will Smith et la jeune chanteuse originaire du Kosovo Era Istrefi.

Alors le rythme n'a rien a envier à du Patrick Sébastien, c'est vrai, mais c'est toujours mieux que le chant des supporters façon corsaires, beaucoup moins enjoué, signé Francis Lalanne.  Mais évidemment, chacun se fera sa propre opinion de mélomane !

Les Français affichent leurs ambitions

En conférence de presse on a eu droit à Kylian Mbappé, le jeune joueur blessé la veille à l'entraînement. 

Pas de souci, c'est juste un petit bobo. Et comme son pote Antoine Griezmann la veille, il a affiché ses ambitions : une coupe du monde réussie pour les Bleus, c'est une coupe du monde gagnée, point barre. Pas de demi-mesure, l'équipe de France est là pour remporter son deuxième trophée, rien d'autre. 

Deschamps, le sélectionneur critiqué mais respecté

Et pour cela elle peut compter sur l'expérience de son sélectionneur.  Critiqué pour sa liste des 23, pour son manque d'imagination tactique, pour sa gestion du cas Benzema qu'il ne veut pas revoir en équipe de France : Didier Deschamps reste néanmoins l'homme fort, habitué des grandes compétitions, champion du monde et d'Europe lui-même en 98 et 2000. Il a déjà emmené la France en finale de l'Euro il y a deux ans, alors pourquoi pas l'exploit ? L'ancien de l'équipe de France, Luc Sonor, y croit en tout cas. Il nous l'a confié il y a quelque semaines lors d'une petite visite en Côte-d'Or. µ

Et la continuité ce sera samedi, à midi, pour le premier match face à l'Australie. On a hâte !