Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Au coeur des Bleus : Macron chausse les crampons

mardi 5 juin 2018 à 6:56 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

Comme d'autres avant lui, le président de la République se rendra au centre de formation de Clairefontaine ce mardi midi, pour déjeuner avec l'équipe de France, avant le grand départ pour la Russie.

© Maxppp - Arnaud Journois

Liste des 23 confirmée et validée

On prend les mêmes, et on continue. Après deux victoires en match amical face à l'Irlande puis face à l'Italie, Didier Deschamps a pu se rassurer sur l'état de santé de ses joueurs, surtout les revenants de blessures comme Benjamin Mendy et Djibril Sidibé. Du coup il vient de valider définitivement sa liste des 23. Liste transmise à la Fédération, qui elle même a transmis à la FIFA. 

Le sélectionneur n'aura plus qu'une possibilité de changement avant le début de la compétition :  le fameux joker médical. En cas de blessure de dernière minute, chaque équipe qualifiée pour le Mondial peut rappeler un joueur jusqu'à la veille de son premier match dans la compétition, soit le 16 juin concernant la France. 

Samuel Umtiti soulagé

Tiens il y a un Bleu qui respire beaucoup mieux depuis ce lundi, il s'agit du défenseur Samuel Umtiti. Il va pouvoir partir l'esprit tranquille en Russie, il vient de re-signer avec son club, le FC Barcelone.

Les négociations auront été rudes et longues, mais au final ça valait le coup pour son portefeuille. Notre Sam, il va gagner entre 7 et 8 millions d'euros par an avec le club catalan désormais. Et si vous trouvez que la planète foot est en train de perdre la tête avec tout cet argent, sachez que le montant de sa clause libératoire est de... 500 millions d'euros !

C'est-à-dire que si un club veut le débaucher de Barcelone, il devra lâcher un demi-milliard d'euros. C'est deux fois plus que pour Neymar au PSG par exemple, vous savez le petit Brésilien pas mauvais là.

Bref,  Samuel Umtiti a fait l'aller-retour en Espagne pour la signature et la conférence de presse officielle, avant de revenir lundi soir à Clairefontaine.

Qui va crever l'écran chez les Bleus pendant le Mondial ?

Il y a beaucoup de talent dans cette équipe de France, et beaucoup de joueurs pourraient crever l'écran pendant la coupe du monde.  Oui mais lesquels ? Question posée à Olivier Bonino, l'entraîneur du Football Club de Daix, au nord de Dijon.

Emmanuel Macron à Clairefontaine 

Les Bleus qui recevront la visite d'une personnalité un peu connue ce mardi midi. Un certain Emmanuel Macron.. Comme Nicolas Sarkozy ou François Hollande avant lui, le président va déjeuner avec l'équipe, le staff, et le patron de la fédération. Visite d'un fan de foot, en tout cas c'est ce que Manu affirme, mais visite politique aussi, forcément, parce que la France qui gagne en foot, c'est la France qui gagne en cohésion dans tous les domaines.