Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Au cœur des Bleus : Zizou, de la maison blanche à la maison bleue ?

vendredi 1 juin 2018 à 7:19 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

L'entraîneur du Real Madrid, ancien champion du monde, vient d'annoncer son départ du Real Madrid, au sommet de sa gloire. Prochain objectif, la sélection de l'équipe de France ?

© Maxppp - FERNANDO ALVARADO

France - Italie, un classique en match de préparation

J-14. Deux semaines nous séparent désormais du début de la coupe du Monde en Russie. On ne sait pas pour vous, mais nous on en a des fourmis dans les jambes. Heureusement pour patienter Didier Deschamps a prévu quelques matches amicaux avant la compétition, dont ce France-Italie ce vendredi à Nice.

Cette rencontre s'annonce intéressante, face à une vieille amie, la Squadra Azzura, l'Italie, en pleine dépression, pas seulement parce que l'extrême droite va prendre le pouvoir dans le pays, mais aussi parce que la sélection ne sera pas du voyage en Russie, une première pour elle depuis 60 ans. 

Un niveau au-dessus par rapport à l'Irlande

Que peut-on attendre de ce match concrètement ?  D'abord, on va sans doute voir évoluer des joueurs que l'on n'avait pas vus lors du match contre l'Irlande lundi soir. On pense à N'Golo Kante, Raphael Varane, Florian Thauvin ou Thomas Lemar, et puis sans doute que Didier Deschamps donnera plus de temps de jeu à ses leaders, Antoine Griezmann et Paul Pogba en tête. En tout cas c'est un vrai test qui attend les Bleus ce soir à Nice. Le sélectionneur italien Antonio Conte est en pleine reconstruction, avec déjà comme objectif l'Euro 2020, il va donc prendre cette rencontre très au sérieux.

En tout cas ici à Dijon, on veut y croire à cette équipe de France, à l'image de Franck Grandel, ancien gardien du DFCO entre  2009 et 2011, et actuel entraîneur des gardiens à Boulogne-sur-Mer.

Zizou, de la maison blanche à la maison bleue ?

Le DFCO qui s'est fendu d'un tweet assez drôle jeudi "Mon cher Zinedine Zidane, désolé mais on a déjà Olivier Dall'Oglio à Dijon". 

Réaction évidemment à l'annonce de Zizou : il quitte le Real Madrid, et il s'en est expliqué ainsi :

"Le bon moment" pour Zizou. Il faut l'avouer, on ne l'avait pas vue venir celle-là. Après trois titres de champion d'Europe consécutifs sur le banc de Madrid, le Français s'en va au sommet. 

Ni une ni deux, question posée à Didier Deschamps quelques heures plus tard en conférence de presse : "Vous avez la pression, hein Didier, vous avez les pétoches de savoir que Zidane quitte le Real Madrid et pourrait vous remplacer ?" 

Réponse de l'intéressé : "Toute mon énergie est focalisée sur l'événement qui nous attend. Il y aura un après Coupe du monde, certainement. Mais je ne me pose pas la question." Et tant mieux on a envie de dire.

Hommages des Madrilènes au roi Zizou

En tout cas les hommages pleuvent pour Zizou depuis cette annonce. "Merci pour tout ce que tu m'as transmis et apporté", message de Karim Benzema. 

Et puis autre joueur du Real, Raphael Varane, qui dit : "Monsieur classe, un exemple de très haut niveau à la fois professionnel et personnel.. merci pour tout."