Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Au cœur des Rouges : à l'aise comme Tavares

mercredi 14 février 2018 à 7:10 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

L'attaquant du DFCO est pleine forme. Face à Nice samedi, il a inscrit ses huitième et neuvième buts de la saison, déjà autant que la saison dernière. Si Dijon en est là aujourd'hui, c'est en grande partie grâce à lui.

© Radio France - NICOLAS GOISQUE

Si l'on va plus loin dans la statistique, c'est l'efficacité de Julio Tavares qui impressionne. Il en est à neuf buts en 15 matches de Ligue 1 seulement, il avait mis 35 rencontres à atteindre ce total en 2016-2017. Le Cap-Verdien est donc efficace, et plus que jamais indispensable pour le groupe dijonnais.

D'ailleurs les supporters dijonnais ne s'y trompent pas, c'est LUI la star des réseaux sociaux depuis quelque temps. Un peu moins dans les journaux c'est vrai, ce que regrette d'ailleurs Clyde sur Twitter. "Julio il plante, il plante, mais personne n'en parle". Injustice réparée grâce à France Bleu Bourgogne !

Le but le plus rapide

D'ailleurs petite info en plus ce mercredi matin, Julio Tavares a reçu un trophée le weekend dernier, savez-vous lequel ? Eh bien le trophée du buteur le plus rapide du championnat. Il avait mis 29 secondes seulement pour ouvrir le score face à Metz il y a quelques semaines.

De l'action, pas de la réaction attendue face à Monaco

C'est un peu le souci de notre DFCO cette saison : il lui faut souvent une mi-temps, voire plus, pour prendre la mesure de ses adversaires, et commencer à jouer vraiment son jeu. Avec le risque bien sûr d'encaisser deux buts dans l'intervalle. Un déficit sur le plan mental qui a coûté pas mal de points aux hommes d’Olivier Dall'Oglio.

  - Aucun(e)
- DFCO

Face à Monaco vendredi, pas question d'entrer dans le match à la 60e minute. Le gardien dijonnais Baptiste Reynet le sait parfaitement. Il ne s'explique pas vraiment ce manque de concentration en début de rencontres, mais il invite tous ses coéquipiers à faire ce travail mental, à "prendre conscience qu'on ne va pas toujours pouvoir marquer trois buts pour gagner des matchs".  

L'arbitrage vidéo, cheval de bataille d'Olivier Dall'Oglio

Pendant ce temps, Oliver Dall'Oglio se ronge les ongles.  Parce que ça y est, la Ligue a dit oui à l'arbitrage vidéo, elle devrait être mise en place dès l'année prochaine. Et il a hâte, le Gardois, parce que les erreurs d'arbitrage, ça suffit !

Bon cela dit avec la vidéo samedi soir on n'aurait sans doute pas bénéficié d'un penalty.. comme quoi on peut aussi profiter des erreurs humaines..  

Fan de Baptistes Reynet... mais pas que !

Baptiste Reynet a reçu un message mardi sur Twitter, presque une lettre de motivation de la part d'un autre Baptiste : "Bonjour, étant fan du DFCO et plus particulièrement de vous, j'aimerais savoir s'il était possible d'avoir un maillot de votre part. Merci et bonne chance pour cette saison."

Pas sûr que ça fonctionne ce genre de message, Baptiste a donc multiplié ses chances : autre message à l'attention de Florent Balmon le milieu de terrain dijonnais : "Bonjour, étant fan du DFCO et plus particulièrement de vous, j'aimerais savoir s'il était possible d'avoir un maillot de votre part. Merci et bonne chance pour cette saison." Il est pas fou le Baptiste quand même.