Football

Au cœur des Rouges : bataille de pronostics avant DFCO - Troyes

Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne mardi 14 novembre 2017 à 8:23

Le DFCO de Jordan Marié veut la victoire, et seulement la victoire face à Troyes ce samedi
Le DFCO de Jordan Marié veut la victoire, et seulement la victoire face à Troyes ce samedi © Maxppp - Philippe Renault

Le temps est venu de se lancer dans les pronostics avant le match face à Troyes prévu à Gaston-Gérard ce samedi à 20h. Et tout le monde n'est pas d'accord.

Avant de nous lancer dans des hypothèses sur le score final, précisons quand même que nos voisins troyens ont beau être promus en Ligue 1 cette année, ils font pour l'instant mieux que le DFCO. Il sont 11e au classement avec 15 points, quand les Dijonnais sont 16e avec 12 points. Ce qui n'empêche pas les plus optimistes de se montrer... optimistes !

Et en la matière c'est le club dijonnais lui-même qui se montre le plus confiant. Il prédit une victoire 2 à 0. Pas seulement pour faire joli, c'est aussi parce qu'avec deux buts, eh bien le DFCO atteindrait la barre des 100 buts en Ligue 1, un seuil qu'il se verrait bien franchir donc dès ce weekend.

Mais du coup, qui dit- 2-0, dit pourquoi pas 3-0, ça c'est Benoît qui répond sur Twitter. "Soyez ambitieux les gars, avec un 3-0 on passe devant Troyes au classement, ils nous suffit juste d'un peu plus de niaque que contre le PSG ou Lyon."

Réponse du berger...

"MDR, Les Dijonnais, l'Estac va vous calmer je le sens bien. Allez l’Estac." C'est l'opinion de Julien, et on la respecte. On respecte un peu moins Valentin, qui nous dit "On va vous poutrer les enfants". Ce serait bien qu''il se calme deux secondes le petit Valou. Quant au club troyen, lui il se montre plus sympa. Il nous accorde en effet les deux buts, mais il prédit une défaite 3-2 du DFCO.

Ce qui est sûr , c'est que ce sera un match important pour les deux équipes, qui sont quoi qu'on en dise en concurrence pour se maintenir dans l'élite.

Le foot, sport cruel... et magnifique

Cruel, comme pour l'Italie, éliminée à la surprise générale ce lundi soir par la Suède. Pour la première fois depuis 60 ans, nos amis transalpins ne participeront pas au Mondial.

Pour notre dijonnais Dylan Bahamboula en revanche, il n'y aura pas non plus de coupe du monde en Russie. En même temps il défend les couleurs du Congo, toute petite nation du foot pour l'instant. Mais ça ne l’empêche pas de vibrer à chaque titularisation sous le maillot vert, jaune et rouge.

Dylan Bahamboula, et la fierté de porter le maillot du Congo

Benjamin Jeannot au top

Ce n'est pas vraiment une surprise, mais le but magique de l'attaquant dijonnais face au Paris-Saint-Germain a été élu plus beau but du mois d'octobre par la Ligue. Nous à France Bleu Bourgogne, quand on a un coup de blues, on le regarde deux trois fois et ça va beaucoup mieux !