Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Au cœur des Rouges : la chouette dijonnaise plumée par l'aiglon niçois

lundi 6 novembre 2017 à 8:13 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

On avait presque pris l'habitude de commenter les victoires dijonnaises, après deux succès consécutifs face à Metz et Nantes. Mais la belle série s'arrête déjà là, défaite (1-0) ce dimanche après-midi sur la pelouse de l'OGC Nice.

Le penalty de la victoire, tiré par Mario Ballotelli pour l'OGC NIce face au DFCO
Le penalty de la victoire, tiré par Mario Ballotelli pour l'OGC NIce face au DFCO © Maxppp - Cyril Dodergny

Comme toujours le lundi matin, il y a ceux qui rient, et il y a ceux qui pleurent. Et comme souvent à la fin, c'est le DFCO qui pleure. Défaite sur pénalty, et toute la frustration qui va avec.

Dans les matches fermés comme celui de ce dimanche sur la pelouse de l'Allianz Riviera, c'est un coup du sort qui a scellé le score : un penalty, tiré et transformé par l'Italien Mario Ballotelli, mais un penalty jugé généreux par beaucoup de supporters dijonnais, et par l'entraîneur Olivier Dall'Oglio qui en a marre dit-il des "décisions contraires" de nos arbitres français. Un coup il y a penalty, un coup non, et on a le sentiment que quand il y a penalty, c'est souvent contre les petites équipes comme le DFCO. "Je suis assez contrarié", commente le coach, même si "cela ne sert à rien de le crier dans un micro." En tout cas le message est clair.

Du positif malgré tout

On peut toujours trouver du positif quand on le cherche. D'abord après 12 journées de Ligue 1, le DFCO est 16e au classement, c'est-à-dire en dehors de la zone rouge. Et puis dans l'immédiat, il y en qui se tournent vers le malheur des autres pour aller mieux. Sur Twitter, Dumber Dumper nous dit : "en tant que supporter dijonnais, j'ai pas passé une super journée. Pis j'me suis dis qu'il y a des supporters de Saint-Etienne." C'est vrai qu'ils ont passé un sale dimanche. défaite cinq à zéro face à l'ennemi juré, l'Olympique lyonnais. C'est vrai qu'en se le disant on se sent mieux, tiens !

La violence dans les stades, mauvais pour le foot en général

Sinon c'est à noter, aucun joueur du DFCO n'a donné de coup de pied à un supporter lors de cette rencontre à Nice. C'est resté très calme, contrairement à cet épisode incroyable jeudi soir en coupe d'Europe. Patrice Evra, le joueur de Marseille insulté par des supporters de l'OM pendant son échauffement, qui pète les plombs en allant frapper l'un d'eux descendu sur la pelouse. Le genre de choses qui nuisent au foot, tout simplement selon Olivier Dall'Oglio.

Olivier Dall'Oglio sur le cas Patrice Evra

Des matches de Ligue 1, il n'y en aura pas cette semaine notez-le. C'est la trêve internationale. La prochaine rencontre pour le DFCO, ce sera à domicile face à Troyes le 18 novembre.