Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Au coeur des Rouges : la CON-CEN-TRA-TION, maître-mot pour le DFCO

vendredi 26 janvier 2018 à 10:45 Par Arnaud Racapé, France Bleu Bourgogne

C'est le mental qui fera la différence ! Parole d'Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur dijonnais, en conférence de presse ce jeudi, avant cette rencontre cruciale face au Stade rennais à Gaston-Gérard (20h45). C'est déjà la 23e journée de Ligue 1.

© Maxppp - NICOLAS GOISQUE

Le Gardois est revenu longuement sur les dernières contre-performances de ses joueurs, notamment face à Strasbourg. Lors de ce dernier match, certes il y a eu un gros passage à vide de vingt minutes, qui nous a coûté deux buts. Mais derrière, le groupe a prouvé qu'il était capable de réagir, de montrer du caractère pour revenir dans la partie. C'est le point positif, c'est une base essentielle dans une équipe, surtout lorsqu'elle se bat pour son maintien .

Vers un stage commando ?

Ce qu'il souhaite désormais Olivier Dall'Oglio, c'est que se caractère se voit pendant 90 minutes, qu'il y ait onze guerriers sur le terrain, et si ça ne vient pas tout seul, oui, il ne s'interdit pas d'organiser un ou deux stages commando.

Des guerriers, oui, mais des guerriers "intelligents" dit Olivier Dall'Oglio. C'est-à-dire des joueurs capables de garder le ballon, de le faire tourner, de ne pas laisser l'adversaire prendre confiance.  On verra ce vendredi soir en tout cas si ces consignes ont été entendues, le match démarre à 20h45 à Gaston-Gérard, et à la même heure en live sur francebleu.fr. Je précise que les blessés Romain Amalfitano et Papy Djilobodji étaient encore trop juste pour figurer sur la feuille de match, ils seront de retour très bientôt.  

Baptiste Reynet, as du marketing

Pendant ce temps-là, Baptiste Reynet entretient son image.  Le gardien de but dijonnais, chouchou des fans du DFCO, organise un concours sur son tout nouveau compte Instagram, ouvert cette semaine. C'est simple, pour gagner un maillot, des gants ou des crampons dédicacés par lui-même, il faut s'abonner à son compte Instagram et liker, donc aimer sa photo. On appelle cela une belle opération puisqu'on en est déjà à 1400 likes pour une simple photo de fringues de foot. Il a de l'avenir dans le marketing notre Baptiste.

Aidons Neymar à rester en Ligue 1 !

Et puis pour terminer ce matin nous avons une pensée pour le Brésilien Neymar. L'info circule dans la presse dernièrement, apparemment le petit Neymar n'est pas bien dans ses crampons en ce moment. Il est chafouin, il est tout triste, il a le blues. Rassurez-vous, a priori ça n'a rien à voir avec son salaire au Paris-Saint-Germain, pour l'instant 37 millions d'euros par an, ça lui convient.

Non, selon nos confrères de l'Equipe, ce qui le chagrine, c'est d'avoir choisi le championnat de France : un championnat trop rude pour lui, où il subit trop de fautes. Il n'avait pas l'habitude. Des arguments donnés à son entourage et repris par l'Equipe, mais démentis depuis. Alors, déprime ou fake news ? En tout cas, en tant que fans de foot, on lui souhaite de continuer à nous impressionner en Ligue 1.