Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : MONTPELLIER HÉRAULT : TOUTE LA SAISON 2018-19

Ligue 1 : "On avait envie de récupérer le morceau de la bâche"

lundi 1 octobre 2018 à 19:41 Par Romain Berchet, France Bleu Hérault

Après les incidents face à Nîmes lors du derby, un supporter montpelliérain présent dimanche à la Butte Paillade a témoigné ce lundi sur France Bleu Hérault.

Les CRS tentent de repousser les supporters montpelliérains à la Mosson
Les CRS tentent de repousser les supporters montpelliérains à la Mosson © Maxppp - JEAN MICHEL MART

Montpellier, France

Pierrick est un habitué de la Butte Paillade au stade de la Mosson les jours de match à Montpellier mais aussi rédacteur sur AllezPaillade.com. Dimanche face à Nîmes pour le derby (remporté 3-0 par le MHSC), il a vécu les incidents et l'interruption du match au plus près. 

Une interruption de trente minutes

A la 78e minute du match tout se passait bien pour Montpellier. Les footballeurs héraultais menaient 3-0 et se dirigaient vers une belle victoire. Mais les supporters nîmois ont brandi un bout de la bâche de la Butte Paillade, bâche volée à la fin de la saison dernière. En face, les ultras ont vu rouge et ont tenté de rentrer sur la pelouse. Ils ont été stoppés par les stadiers et les CRS. "Quelques minutes avant les Nîmois sortent un damier rouge et blanc pas très beau et ça ressemblait plus à une technique pour dissimuler autre chose. La suite nous a donné raison puisqu'ils ont rassemblé les morceaux de manière à pouvoir accomplir leur méfait" explique Pierrick sur France Bleu Hérault.

"On reconnait tout de suite le morceau de la bâche. À ce moment là, plus que d'aller voir les Nîmois, on veut surtout récupérer le morceau. C'est un symbole donc le voir dans les mains de nos ennemis forcément ça ne fait pas plaisir. Mais nous avons gagné 3-0 et c'est ce qu'il faut retenir" 

Réécoutez son témoignage dans Tribune Bleu