Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg

Avant Strasbourg - Amiens : "si à la fin du match on est à 40 points, on serait les plus heureux du monde"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Face à un adversaire amiénois en souffrance au classement, mais qui vient d'accrocher le PSG, le Racing Club de Strasbourg espère atteindre ce samedi la barre des 40 points en Ligue 1, quasiment synonyme de maintien. Avant de viser plus haut ?

Lamine Koné (ici au duel face au Stéphanois Arnaud Nordin) espère que le Racing atteindra la barre des 40 points samedi soir
Lamine Koné (ici au duel face au Stéphanois Arnaud Nordin) espère que le Racing atteindra la barre des 40 points samedi soir © Maxppp - Charly Jurine

Du national à la Ligue 1, ça fait sept ans désormais que le Racing et Amiens évoluent dans la même division. Il y a bien eu quelques rencontres insipides, mais aussi beaucoup de moments épiques. En mai 2016, les supporters strasbourgeois sont sur le point de fêter la remontée en Ligue 2, quand Camara gâche tout en marquant le seul but du match à l'ultime seconde. En janvier 2017, Amiens remporte un match fou à domicile 4 à 3 en Ligue 2. En novembre dernier, le Racing se déplace au stade de la Licorne en n'ayant marqué aucun but lors de ses six premiers matchs à l'extérieur en championnat et d'un coup, c'est l'avalanche. La victoire strasbourgeoise 4 à 0 constitue un moment charnière dans la saison des deux clubs. Depuis, le Racing ne cesse de remonter vers les sommets et Amiens de s'enfoncer dans la zone rouge.

La barre symbolique des 40 points ?

En cas de victoire face aux Picards ce samedi soir à la Meinau, le Racing pourrait quasiment valider son maintien en Ligue 1. C'est l'objectif affiché par les joueurs à l'image du défenseur Lamine Koné : "Une victoire peut nous faire basculer du bon côté pour le maintien. Avoir 40 points à la 26ème journée, ça n'est pas rien, on veut les obtenir les plus rapidement possible. Et surtout, après on a des ambitions pour terminer dans la première partie de tableau. Ça va être un match très important, mais peut-être l'un des plus durs à jouer, car Amiens va jouer sa peau, mais on va tout faire pour obtenir les trois points". 

Un Racing de plus en plus serein

Tous les voyants ou presque sont au vert en ce moment, le Racing a emmagasiné de la confiance et il faut en profiter. "Quand tu prends des points, ça donne plus de sérénité aux garçons, tu peux te retrouver avec un peu plus de légèreté au niveau du cerveau, analyse l'entraîneur Thierry Laurey. Et plus t'es serein, mieux tu joues. Quand t'es en confiance, c'est beaucoup plus simple que quand tu te poses des questions.  Quand tu luttes pour ne pas descendre, tu as parfois mal à la tête et tu as toujours l'impression que tout le monde t'en veux, tu vas contester la moindre décision. Aujourd'hui, on a beaucoup plus de sérénité, donc c'est beaucoup mieux pour évoluer à ton meilleur niveau. Ça n'empêche pas qu'il y ait des problèmes, celui qui ne va pas jouer va toujours faire la gueule, ça ne change rien au problème. Mais on est beaucoup mieux au niveau mental qu'il y a quelques semaines. Et si à la fin du match on est à 40 points, on serait les plus heureux du monde". 

Carole et Sissoko de retour

Pour ce match, Thierry Laurey enregistre les retours de suspension de Lionel Carole et d'Ibrahima Sissoko. Abdallah N'Dour reste suspendu, Benjamin Corgnet et Anthony Caci sont blessés.

Racing Amiens, c'est à suivre dès 19h30 ce samedi sur France Bleu Alsace, coup d'envoi du match à 20 h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu