Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Avant Strasbourg-DFCO ce samedi : Julio Tavares: "on est trop une équipe à réaction"

Par

Sévèrement battu mercredi par Lyon à Gaston-Gérard, le DFCO va chercher à se rassurer ce samedi à Strasbourg lors de la 8e journée de Ligue 1. Pour ce troisième match en une semaine, Olivier Dall'Oglio, devrait faire tourner l'effectif. Certains internationaux semblent un peu émoussés.

Julio Tavares échappe à la défense nantaise  Julio Tavares échappe à la défense nantaise
Julio Tavares échappe à la défense nantaise © Maxppp - Nicolas Goisque

Il faut que l'équipe retrouve de la solidité - Olivier Dall'Oglio

La défaite à domicile contre Lyon (0-3) mercredi à Gaston-Gérard a laissé des traces. D'abord physiques. Olivier Dall'Oglio en convient. "Certains joueurs sont fatigués. Pour Naïm Sliti, par exemple, on a senti que le retour de sélection était plus difficile. C'est plus les voyages que les matches qui sont fatigants." 

Publicité
Logo France Bleu

Il ne faut donc pas être devin pour comprendre que l'entraîneur devrait ce samedi soir effectuer des changements dans l'équipe qui débutera la rencontre à Strasbourg. Exclu contre Lyon, Enzo Loïodice sera absent. Tout comme Frédéric Sammaritano blessé au mollet et laissé au repos. Touché au genou, Benjamin Jeannot ne sera pas du déplacement en Alsace. 

Pour les autres, le mot d'ordre d'Olivier Dall'Oglio, c'est retrouver de la solidité. Car le match contre les lyonnais a aussi laissé des traces psychologiques : "après le match, on a eu une explication entre nous. On a mis les choses à plat. On a ciblé nos lacunes. C'est à la fois un manque d'attention et d'intention. J'aimerais à l'avenir que l'équipe prenne les choses en main dès le début du match." 

On va à Strasbourg pour se rassurer - Julio Tavarès

Du côté des joueurs, on est conscient des lacunes actuelles. Ainsi Julio Tavarès reconnaît qu'après un début de championnat en fanfare, l'équipe connaît un mois de septembre  compliqué : "on savait qu'un jour ou l'autre, la belle série allait s'arrêter. On ne pensait pas que cela arriverait si tôt," admet Julio Tavarès. "C'est vrai que les joueurs ont manqué de caractère. On est davantage une équipe à réaction," ajoute le capitaine du DFCO. 

loading

RC-Strasbourg-DFCO, ce samedi à 20 heures. Retrouvez les commentaires d'après-match ce dimanche en écoutant la matinale de France Bleu Bourgogne entre 7 heures et 9 heures. 

Publicité
Logo France Bleu