Football

OM : Bafé Gomis compare ses buts à du... ketchup !

Par Tony Selliez, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse et France Bleu lundi 31 octobre 2016 à 16:10

Bafé Gomis après OM / Bordeaux (0/0) le dimanche 30 octobre 2016
Bafé Gomis après OM / Bordeaux (0/0) le dimanche 30 octobre 2016 © Radio France - Tony Selliez

L'OM marque peu, en tout cas, ne marque plus en championnat depuis deux matchs. Dimanche soir, cette disette a valu à Bafé Gomis une déclaration qui va alimenter sa "légende" !

Rudi Garcia a beau avoir redonné la flamme aux supporters marseillais, le nouvel entraîneur de l'OM n'est pas pour autant un magicien. Dix jours après son arrivée, il a déjà dirigé l'équipe à trois reprises, mais hormis à Clermont en Coupe de la Ligue, ce Marseille nouvelle ère ne marque plus en Ligue 1.

Aucun but sur les deux derniers matchs de Ligue 1

Ni à Paris, ni face à Bordeaux, l'OM n'a trouvé le chemin des filets. Au Parc des princes, pour la première de Rudi Garcia, son onze n'avait même pas tenté sa chance une seule fois de la rencontre. Cette fois au Vélodrome, face aux Girondins, trois tirs cadrés seulement à l'actif des marseillais.

En zone mixte, devant les médias, Bafé Gomis -lui-même auteur de six réalisations et sixième meilleur buteur du championnat de Ligue 1- a alors, à sa façon, demandé un peu de patience.

"Ça fait longtemps que je joue aux avant-postes et les buts, c'est comme le ketchup, ça va arriver très vite et encore plus qu'avant". Bafé Gomis

Pour la petite histoire, Bafé Gomis reprend ici mot pour mot une déclaration de Cristiano Ronaldo avant la Coupe du monde 2010. L'attaquant Portugais du Real Madrid n'avait alors plus marqué depuis 16 mois, et il avait lui-même comparé les buts à cette célèbre bouteille de sauce tomates, en précisant : "quand ils arrivent, ils viennent tous en même temps".

Espérons pour l'OM que Rudi Garcia va vite trouver la solution... Pour l'instant, c'est plutôt disette niveau ketchup à l'OM : trois fois moins de buts que Monaco (30 buts depuis le début de saison) par exemple, et deux fois moins que Nice (24) et le PSG (20).

Marseille rejoue vendredi, cette fois à Montpellier (20h45), pour le compte de la douzième journée de Ligue 1.

Partager sur :