Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Basket : les Sharks d'Antibes cherchent le rebond face à Saint-Chamond

-
Par , France Bleu Azur

Aux portes de la zone rouge et après six défaites d'affilée, les Sharks d'Antibes doivent absolument réagir ce vendredi soir à l'Azurarena (20h). Les basketteurs antibois (16e) jouent un match capital pour le maintien face à Saint-Chamond (17e). Les derniers scénarios cruels laissent de l'espoir.

Les Sharks d'Antibes jouent un match capital pour le maintien face à Saint-Chamond à l'Azurarena.
Les Sharks d'Antibes jouent un match capital pour le maintien face à Saint-Chamond à l'Azurarena. - Maxppp

Battus au buzzer face à Denain et à quelques secondes de la fin à Quimper, les Sharks d'Antibes viennent de vivre une semaine à la fois frustrante et symbolique. En progrès dans le jeu, les coéquipiers de Jean-Marc Pansa ne sont pas récompensés au score. "On peut dire qu'on a la poisse, mais il ne faut pas qu'on se trouve des excuses," affirme le pivot. "On doit aller chercher cette victoire pour se relancer et pour retrouver du plaisir."

"L'impression d'être arrivé dans une pétaudière."

Ce plaisir qui s'est évaporé au fil de cette saison noire pour les Sharks, entre scénarios cruels et blessures. "Depuis que je suis arrivé je n'ai jamais pu travailler deux semaines d'affilée avec la même équipe," regrette le nouvel entraîneur Daniel Goethals. Le Belge est déjà le troisième coach à tenter de redresser la barre cette saison. "C'est vrai que j'ai parfois l'impression d'être arrivé dans une véritable pétaudière, mais le potentiel est là. Le club mise sur la jeunesse alors il faut être patient. Dans la vie, si votre lampe ne marche plus, vous changez l'ampoule et vous retrouvez la lumière. Le basket c'est différent, c'est une succession d'étapes avant de trouver la clef."

"Le potentiel est là" Daniel Goethals

"On veut retrouver une équipe qui se bat."

Le problème, c'est que les supporters des Sharks ont l'impression que les dirigeants l'ont perdu cette clef, depuis quelques années. Encore en Jeep Elite il y a deux ans, le club antibois est aujourd'hui aux portes de la zone rouge en Pro B. "On peut dire qu'on est un monument en péril," souffle Thomas Laforet, président des White Sharks. "On sent que depuis plusieurs années que le sportif n'est plus la priorité de nos dirigeants. On les a avertis. Et on sent qu'on perd notre identité antiboise. On veut retrouver une équipe qui se bat, avec de la hargne sur le parquet. On est très inquiet."

"On est résigné" Thomas Laforet (président des White Sharks)

Neuf matchs pour se sauver

Pour éviter la descente en N1, les Sharks ont neuf matchs à négocier d'ici la fin du championnat. Le premier ce vendredi soir face à Saint-Chamond est déjà capital. Premier relégable, le club ligérien est juste derrière Antibes et compte quatre matchs de retard par rapport aux Azuréens. Et la lanterne rouge Poitiers n'est pas si loin avec une seule victoire de retard par rapport aux Sharks. Bref, la fin de saison s'annonce crispante. Mais le club veut y croire et espère pouvoir compter sur le soutien de ses supporters lors des deux ou trois derniers matchs à l'Azuraréna, alors que le retour du public sera possible à partir du 19 mai.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess