Football

A Bastia, la défense de Toulouse prend l'eau : défaite 3 à 0 et une leçon d'efficacité

Par Julien Laignez, France Bleu Toulouse samedi 26 septembre 2015 à 23:32

le stade de Furiani ne réussit toujours pas aux Violets
le stade de Furiani ne réussit toujours pas aux Violets © Radio France - JulienLaignez

Après trois erreurs défensives et trois buts encaissés de la tête dont deux sur coup de pied arrêté au cours d'une première période cauchemardesque, le TFC rentre bredouille de Corse et peut commencer à vraiment s'inquiéter.

Le Téfécé a donné des signes de fragilité défensive très inquiétants lors de son déplacement à Bastia pour la 8 eme journée de Ligue 1. Les corses s'imposent largement 3 à 0. 

Les toulousains ont d'abord livré une première période où errements défensifs et erreurs individuelles ont permis aux Bastiais de prendre le large, les Bastiais ont  marqué 3 buts de la tête dont un sur coup-franc et un sur corner (Palmieri à la 9e, Squillachi aux 32e et 42e minutes).

Le deuxième but bastiais a tué le match sur une grosse erreur du gardien toulousain Goicoechea qui a relâché le ballon devant le défenseur bastiais qui n’en demandait pas tant.

Ce soir on peut dire qu'on joue vraiment le maintien, je suis inquiet. Je pensais que l'on pouvait faire quelque chose de bien dans ce championnat, il va falloir des hommes en face de moi dans le vestiaire pour ce défi.

— Dominique Arribagé entraîneur du Toulouse Football Club. 

Les Toulousains se sont procurés deux occasions mais n’ont jamais été en mesure de revenir dans le match et ont pris ce samedi soir à Furiani une leçon de réalisme. Seule bonne nouvelle : pas de carton rouge cette fois. Après cette troisième  défaite de la saison, le coach toulousain Dominique Arribagé a dressé un constat lucide et froid en soulignant le manque d'engagement mental de ses joueurs. 

Dominique Arribagé entraîneur du TFC

Côté joueur, difficile de trouver des points positifs, seuls Adrien Regattin et Alexis Blin ont tenu leur rang au stade Armand Cesari de Furiani. Le jeune milieu de terrain qui dépannait à Bastia au pose de latéral gauche (en remplacement de François Moubandjé suspendu) ne cherche pourtant pas d'excuses et assume, notamment le manque d'engagement constaté en première mi-temps sur les coups de pied arrêtés.

Alexis Blin milieu de terrain du TFC

Au classement ça se corse pour les Toulousains, 16e avec 7 points, avec trois longueurs d’avance sur Troyes le 18e et premier reléguable.  

Ce samedi soir, le PSG est allé battre Nantes 4 à 1, Bordeaux a battu Lyon 3 à 1, Caen s’est imposé face au Gazelec 2 à 0 et Troyes est allé cherché à rennes le point du nul 1 partout. Le prochain match ramènera les toulousains... sur l'île de beauté, cette fois à Ajaccio pour affronter le Gazelec, le promu qui court toujours après sa première victoire en Ligue 1.