Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Bastia : le stade Armand Cesari fait peau neuve pour le retour du SCB en Ligue 2

Par

La première étape des travaux du stade de Furiani arrive à son terme, à quelques jours du match d'ouverture de Ligue 2 (Bastia-Nîmes, samedi 24 juillet à 15h). Parmi les nouveautés pour les supporters, une connexion wifi dans l'enceinte, une nouvelle sonorisation ou encore des buvettes rénovées.

Les responsables de la communauté ont présenté les nouveautés du stade mardi 20 juillet. Les responsables de la communauté ont présenté les nouveautés du stade mardi 20 juillet.
Les responsables de la communauté ont présenté les nouveautés du stade mardi 20 juillet. © Radio France - Steven Gouaillier

Ce sera la grande nouveauté pour les supporters du SCB samedi 24 juillet, à l'occasion du match de Ligue 2 face à Nîmes, en attendant la prochaine étape des travaux : une connexion wifi grand public, à l'intérieur de l'enceinte d'Armand Cesari, capable d'offrir du réseau à près de 6000 personnes simultanément. La première étape du chantier se termine, et les nouveautés ont été présentées mardi 20 juillet par la communauté d'agglomération de Bastia. "Nous ne répondions pas à la norme demandée par la ligue, aujourd'hui c'est fait pour un montant de 198 000 euros" se félicite son président Louis Pozzo Di Borgo. 

Publicité
Logo France Bleu

Parmi les autres nouveautés, en plus d'un ravalement des coulisses (peinture dans les couloirs près des vestiaires, nouvelles loges nouvelle sonorisation...), les supporters bastiais pourront aussi profiter de buvettes rénovées ou d'un tout nouveau parking. D'ici le 15 août, deux écrans géants de près de 36m² seront également installés de part et d'autre du stade. Au total, une enveloppe de 550 000 euros a été débloquée pour tous ces travaux.

Un flou sur la question du financement

La prochaine étape des travaux débutera début 2022 d'après les prévisions de la communauté, avec la pose de toits sur les tribunes ouest et est, qui se terminera courant 2023. Cette phase ultime se fera en concertation avec le club et les supporters avec notamment une concertation lancée sur les mois de septembre et octobre. Et c'est d'ailleurs la partie la plus onéreuse du chantier, estimée à un peu moins de 7 millions d'euros. 

Et la communauté a eu la surprise d'apprendre récemment que la participation de l'État serait plus faible qu'annoncée. "Nous avions la garantie d'une participation de l'État à hauteur de 80% dans le cadre du PTIC (Plan de Transformation et d'Investissement pour la Corse) pour le stade, on se retrouve aujourd'hui à 50%", déplore Louis Pozzo Di Borgo. "Pour autant, nous ne reculerons pas sur la question du stade, nous solliciterons d'autres financements. S'il faut amputer d'autres opérations de notre plan pluriannuel d'investissement, nous le ferons". 

La rénovation ne consiste d'ailleurs pas qu'à satisfaire les besoins du SCB puisque le stade de Furiani nouvelle version pourrait accueillir des matchs de Top 14, ou encore des événements culturels. Pour le président de la communauté, "ce stade doit être un outil pour la Corse. Il a vocation à accueillir les plus grands spectacles que nous pourrions organiser sur notre île, qu'ils soient culturels ou sportifs". 

Publicité
Logo France Bleu