Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Voile

Battu sur la Jacques Vabre, Thomas Coville veut sa revanche sur le Tour du Monde

samedi 7 novembre 2015 à 20:46 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Breizh Izel, France Bleu Cotentin, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu La Rochelle et France Bleu Pays Basque

Alors qu'il ont longtemps mené la course, Thomas Coville et son co-skipper Jean-Luc Nélias sur Sodebo ont été doublé au large du Cap vert par le Macif de François Gabart. Ils terminent 2ème de la Jacques Vabre, en 13 jours, et 47 minutes.

Thomas Coville et Jean-Luc Nélias
Thomas Coville et Jean-Luc Nélias © Radio France - Bertrand Queneutte

Le Havre, France

Assis sur l'un des flotteurs de son bateau Sodebo, tout juste amarré sur le ponton de la Marina d'Itajai, Thomas Coville félicite Francois Gabart, venu l’accueillir. Vainqueur en 1999, le navigateur breton est cette fois deuxième mais heureux et très ému : "_C'est toujours émouvant d'arriver, c'est une histoire qui s'achève. Et on pense déjà aux suivantes. C'est un condensé de beaucoup de choses. C'est le plaisir de s'être bagarré jusqu'au bout. On a vécu un truc génial à deux, et c'est magique de naviguer à deux sur ces bateau_x. "

Thomas Coville, 2ème de la Jacques Vabre 2015 - Radio France
Thomas Coville, 2ème de la Jacques Vabre 2015 © Radio France - Bertrand Queneutte

Un bateau plus lourd que le Macif et sur lequel les navigateurs ont commis une erreur qui leur a coûté cher, selon Jean Luc Nélias le co-skipper. Au niveau du Cap Vert, Macif avait du retard et en faisant une manoeuvre plus tôt que nous, ce qui lui a permis de neutraliser son retard. Et cela nous a positionné à l'entrée du Pot au Noir dans une situation un peu décalée. Puis, petit à petit, il s'est échappé.

Reportage

Battu cette fois, Thomas Coville entend prendre sa revanche l’an prochain face à Francois Gabart, lors d’une tentative de record en tour du monde : "Quand on sera dans le Grand Sud, je serai effectivement content dêtre à bord de Sodebo." Thomas Coville est persuadé que son bateau Sodebo sera plus efficace que le Macif dans les mers du sud.

Thomas Coville sur Sodebo - Radio France
Thomas Coville sur Sodebo © Radio France - Bertrand Queneutte

Il ne reste désormais plus aucun bateau engagé dans la catégorie Ultime, après les abandons de Roland Jourdain / Lionel Lemonchois sur Prince de Bretagne et d'Yves Le Blevec / Jean-Baptiste Le Vaillant sur Actual.