Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Benedetto relance l'OM

Par

Une semaine après la claque infligée par Nantes (1-3), l’OM l’emporte à Nîmes (3-2), ce vendredi. Une succès logique pour des marseillais sérieux et portés par un sacré Pipa Benedetto, auteur des trois buts olympiens.

Premier triplé pour l'OM et en France pour Pipa Benedetto Premier triplé pour l'OM et en France pour Pipa Benedetto
Premier triplé pour l'OM et en France pour Pipa Benedetto © Maxppp - SEBASTIEN NOGIER

Une semaine après pris une bonne droite, l’OM colle un uppercut à ses concurrents directs. Son succès renversant en terre croco, ce vendredi, lui permet de reprendre ses aises, de nouveau et provisoirement, en comptant 11 points de plus que Rennes (3e) et 12 sur Lille (4e).

Publicité
Logo France Bleu

Voilà qui doit plaire à André Villas-Boas, très à cheval sur le fait de conserver ce pécule, synonyme de retour en Ligue des champions la saison prochaine.

On avait besoin de gagner ce match. Pipa Benedetto

Ce qui doit également satisfaire le technicien marseillais, c’est la double réaction de ses ouailles. 

L’OM retrouve vite le succès, une semaine après avoir été giflé à domicile, par Nantes (1-3).

Et l’OM renoue avec la victoire avec la manière, sans être sensationnel, en renversant de valeureux mais limités crocos nîmois.

Menés dès la 4e, les olympiens prennent deux buts d’avance grâce au triplé de Pipa Benedetto, le premier de l’attaquant argentin sous le maillot olympien. Un coup du chapeau de toute beauté, avec un but de renard (10e, 1-1), un lob magnifique (37e) et une frappe de mule du gauche (69e).

loading

« Je suis content pour l’équipe, car on avait besoin de gagner ce match explique à froid le buteur olympien, reparti avec le ballon du match dédicacé par ses partenaires. On le débute en encaissant un but. Mais heureusement, on a vite recollé au score avant de prendre les devants. Je suis aussi content de ces trois buts inscrits. Cela fait du bien pour la confiance et j’espère que cela va se poursuivre ainsi. L’important est que l’on enchaine des rencontres comme çà. Il me manquait un but, là, j’en ai mis trois… Maintenant, il faut continuer de cette manière. »

La réduction gardoise, dans le temps additionnel, sur une erreur de Mandanda, une nouvelle fois héroïque, notamment pour éviter le 2-2 autour de l’heure de jeu, reste anecdotique.

Les marseillais enclenchent de nouveau la marche avant. Ils sont plus que jamais 2es, avec 55 points en 27 matches! De bonne augure avant de recevoir une autre formation en difficulté et avec le devoir de confirmer.

Si Pipa Benedetto ressort le ballon du match qu’il a embarqué, après son triplé, ça sentira bon…

Publicité
Logo France Bleu