Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2019-2020 du Racing Club de Strasbourg

Benjamin Corgnet (Strasbourg) : "On tue notre match sur deux bêtises"

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Après leur élimination en huitièmes de finale de la Coupe de France à Marseille (3 à 1), les Strasbourgeois regrettaient surtout les deux premiers buts encaissés sur des erreurs individuelles. Leur réaction d orgueil en fin de match n'a pas suffi.

Benjamin Corgnet avait redonné l'espoir au Racing en réduisant le score à l'heure de jeu au Vélodrome
Benjamin Corgnet avait redonné l'espoir au Racing en réduisant le score à l'heure de jeu au Vélodrome © AFP - Gérard Julien

L'unique buteur strasbourgeois de la soirée Benjamin Corgnet estime que le Racing, même largement remanié, a été courageux au Vélodrome : "On fait trente bonnes premières minutes et au final, on tue un peu notre match sur deux bêtises, donc c'est rageant. Mais on va retenir la deuxième mi-temps positive. On aurait pu égaliser en fin de match. On gagnait tous les duels, ils ne ressortaient plus un ballon, c'est dommage de ne pas avoir mis le deuxième. On aurait aimé continuer, car ça fait tourner l'effectif, ça sollicite tout le monde. Il faut maintenant qu'on fasse une bonne deuxième partie de championnat". 

Pas à rougir de cette élimination

L'entraîneur Thierry Laurey, privé de nombreux joueurs, a assumé d'avoir laissé aussi sur le banc son prolifique duo Ajorque-Thomasson : "On n'a pas à rougir de notre match, je n'ai rien à reprocher au niveau de l'état d'esprit, si ce n'est un quart d'heure où on a baissé la garde et malheureusement on l'a payé. Si j'avais eu d'autres joueurs, peut-être que j'aurais monté une équipe différente, mais ça n'est pas sûr non plus. Nous, notre objectif numéro un, je suis au regret de le dire, c'est le championnat. On aurait aimé faire un parcours en Coupe de France, mais excusez-nous d'avoir pris l'an dernier Paris à Paris et cette année Marseille à Marseille".

Le Racing rejoue dès samedi face à Lille en Ligue 1, son premier match à la Meinau depuis un mois et demi.

Chariri bientôt strasbourgeois

Le mercato s'est animé pour le Racing ce mercredi. Il a perdu officiellement deux joueurs, le milieu de terrain Youssouf Fofana, transféré pour 15 millions d’euros à Monaco et l’attaquant Nuno Da Costa, parti pour deux millions d’euros à Nottingham Forest en deuxième division anglaise.

Enfin, le club strasbourgeois devrait boucler ce jeudi le transfert de Mehdi Chahiri. Le milieu offensif de 23 ans est le deuxième meilleur buteur du national avec le Red Star. Il est prévu qu'il s’engage pour 4 ans et demi, mais il sera prêté six mois au club francilien pour y finir la saison avec comme objectif la montée en Ligue, avant de porter le maillot strasbourgeois à partir de l’été prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess