Football

Benjamin Nivet : 38 ans et toujours en Ligue 1

Par Jean-Pierre Blimo, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) jeudi 10 septembre 2015 à 17:33

Benjamin Nivet avec le maillot caennais en 2009 - Stéphane Geufroi
Benjamin Nivet avec le maillot caennais en 2009 - Stéphane Geufroi © Max PPP - Stéphane Geufroi

Il est né le 02 février 1977, et vit actuellement sa vingtième saison sur les terrains de L1 et L2. Benjamin Nivet, qui joué pendant 5 ans au Stade Malherbe Caen a toujours la foi. Artisan de la remontée de l'ESTAC Troyes en L1 au printemps, il retrouve le club caennais ce week-end.

Son premier match en pro remonte à la saison 1997-98, il joue alors pour l'AJAuxerre où il a été formé. La concurrence est vive dans ce club Bourguignon dirigé par Guy Roux, qui vient d'être sacré champion de France un au auparavant.  Benjamin NIvet va donc chercher fortune ailleurs, et va passer trois ans à Châteauroux en L2. Ensuite, c'est Troyes, où il s'installe comme milieu de terrain offensif, dans une équipe qui connaît deux descentes, en 2003 et 2007. C'est alors que Benjamin Nivet rejoint Caen où il reste 5 ans. Sa technique y fait merveille, même s'il ne peut empêcher la descente de 2009, pas plus qu'en 2012. Son dernier match avec Malherbe est une défaite à Valenciennes lors de la 38e journée, un cauchemar qui n'effacera pas pour autant 5 années pleines de souvenirs magnifiques. Le maintien haut la main de 2008, le titre de champion de L2 en 2010, ou encore une saison pleine de rebondissements en 2010/2011

Nivet  joueur de club

Benjamin NIvet est un vrai joueur de club, malgré les quatre équipes qu'il a fréquentées. Ce n'est pas un hasard s'il est resté à Caen pendant 5 ans malgré la descente de 2009 après deux ans de présence. Le club avait alors souhaité garder ses cadres moyennant un budget légèrement déficitaire, Nivet avait accepté. Ce n'est pas un hasard non plus si le stratège du milieu revient à Troyes lors de la remontée du club aubois en 2012, alors que Troyes croise Caen dans l'ascenseur.  Il y retrouve Jean-Marc Furlan, coach qu'il connaît bien et qui l'utilise au mieux pour bénéficier de sa longévité. C'est encore le cas aujourd'hui dans sa 39e année.

"  je ne  gère pas cette saison comme une saison bonus, pas forcément avec autant de temps de jeu que ces dernières années, mais l'envie et a passion sont toujours intactes, ce qui me permets de toujours faire les sacrifices qui sont obligatoires pour jouer à ce niveau..... avec Caen la page n'est pas tournée, le Stade Malherbe fait partie de ma carrière sportive mais aussi de ma vie d'homme... je suis heureux qu'ils soient remontés si vite, qu'ils fassent une fin de saison incroyable, beaucoup les enterraient, et ils ont fait 6 mois extraordinaires, c'est un réel plaisir de retrouver Malherbe, et ce sera encore plus fort à D'Ornano car j'y a vraiment passé de bons moments.." Benjamin Nivet

Benjamin Nivet ne vit pas cette saison comme un bonus - Jean-Pierre Blimo

Benjamin Nivet n'a pas oublié le Stade Malherbe - Jean-Pierre Blimo

Retrouvez la fiche de Benjamin Nivet sur le site officiel de la LFP

A LIRE AUSSI : STADE MALHERBE QUATRE SEMAINES POUR MOISSONNER

Le match TROYES - CAEN (ce samedi 20h00 au Stade de l'Aube) est à vivre en intégralité sur France Bleu.