Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

VIDÉO - Bergerac en 16e de finale de la Coupe de France : "On a lâché les chevaux, c'est énorme !"

-
Par , France Bleu Périgord

Ils ont réalisé un exploit ce samedi après-midi : les joueurs de Bergerac se sont qualifiés pour les 16e de finale de la Coupe de France de foot, en éliminant Niort (2-1), club de ligue 2. Après un match maîtrisé de bout en bout, les Bergeracois ont laissé exploser leur joie.

Les joueurs du BPFC ont laissé exploser leur joie de retour aux vestiaires.
Les joueurs du BPFC ont laissé exploser leur joie de retour aux vestiaires. © Radio France - Noémie Philippot

Bergerac, France

Ils en rêvaient, et ils l'ont fait ! Les joueurs du BPFC se sont imposés face à Niort ce samedi après-midi, et se sont ainsi qualifiés pour les 16e de finale de la Coupe de France de football. C'est la seconde fois en deux ans que le club de foot de Bergerac réussit à aller aussi loin dans la compétition. 

Au coup de sifflet final, tout le monde se lève dans les tribunes, les joueurs exultent sur la pelouse. Quelques minutes après, moment de communion avec le public : face à la tribune d'honneur, les Bleus se sont lancés dans un clapping, avant de rentrer aux vestiaires. 

Après la fête partagée avec leurs supporters, les joueurs s'en sont aussi donné à cœur joie dans les vestiaires. Ils ont enchaîné les chants et les crient de joie pendant de longues minutes, pendant qu'à l'opposé du bâtiment, les Chamois Niortais ranger leurs affaires, maussades, mais résignés : ils ont tout simplement étaient moins bons sur ce match. 

En voyant qu'on arrive à faire quelque chose de beau, de suite on a plus de jambes et après ça va tout seul." Damien Fachant, capitaine du BPFC. 

Il n'y a aucun doute à avoir, les Bergeracois ont maîtrisé leur match d'un bout à l'autre, malgré la frayeur du premier but des Niortais qui ont ouvert le score. "On s'est remis dedans direct, du coup on a vraiment joué un match de Coupe de France, parce qu'on aurait pu baisser les bras et se dire "ils sont trop forts", mais ça nous a galvanisé et après on a lâché les chevaux, et on a fait le match qu'il fallait pour passer, c'est énorme" se régale le capitaine du BPFC, Damien Fachant. "En voyant qu'on arrive à faire quelque chose de beau, de suite on a plus de jambes et après ça va tout seul." 

C'est Benoît Bisson qui a offert l'égalisation à Bergerac. Pour lui, la victoire a "une petite saveur particulière parce qu'en championnat, on est moins bien. Ça fait beaucoup de bien, ça nous redonne de la confiance pour le reste du championnat, c'est quand même une priorité au départ. Maintenant, ce n'est que du bonus !" Et d'ajouter : "C'est une joie immense parce que quand on est amateur comme nous, on a voulu faire du foot pour ce genre de match, et quand on les gagne, c'est encore plus beau."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu