Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : Mondial 2018 de football

Bernard Diomède : "J'ai joué trois matchs en Coupe du monde, ça doit être pas trop mal !"

-
Par , , France Bleu Auxerre, France Bleu

France 98. Vingt ans après, France Bleu Auxerre vous faire revivre chaque semaine la victoire des Bleus au Mondial de football. Dans ce premier épisode, l'épopée vue par l'ancien attaquant de l'AJ Auxerre, Bernard Diomède, qui aurait pu jouer davantage durant cette Coupe du monde.

Bernard Diomède, en 2018
Bernard Diomède, en 2018 © Maxppp -

Yonne, France

"Bernard Diomèèèède !.. Oh, Chilavert, il l'a touchée, cette balle"... Cette occasion aurait pu changer sa coupe du monde. Mais la frappe vicieuse de Bernard Diomède est détournée par le gardien du Paraguay, Chilavert. Ce 8e de finale sera le dernier match du virevoltant gaucher de l'AJA, qui vivra ensuite la route du sacre sur le banc des remplaçants. Bernard Diomède n'a joué que trois rencontres de ce Mondial 98.

"Je rencontre certains joueurs, que j'avais en poster dans ma chambre, qui me disent "Bernard, moi je n'ai jamais fait de coupe du monde". De grands joueurs. Donc je me dis que j'ai eu l'occasion de faire trois matchs en coupe du monde, ça doit être pas trop mal !"

"Je suis arrivé à Auxerre à quatorze ans" — Bernard Diomède

"Diodio, on n'a pas pu l'utiliser autant parce que l'équipe marchait bien" — Christian Karembeu, France 98

Trois rendez-vous en tant que titulaire, lors desquels il fait du Diomède, selon Christian Karembeu. "Diodio, il pouvait apporter sa vivacité, ses dribbles, ses centres, analyse l'ancien du Real Madrid. On n'a pas pu l'utiliser autant parce que l'équipe marchait bien".

"Le p'tit bonhomme" d'Aimé Jacquet

Pendant la coupe du monde 98, Diomède, c'est la discrétion absolue. Sauf en chambre, où c'est lui qui met l'ambiance. Une chambre qu'il partage avec Lilian Thuram, un autre Guadeloupéen. "C'est quelqu'un de réservé, se souvient le défenseur. Mais on rigolait, on parlait de tout, des Antilles !" Diomède, c'est aussi un surnom donné par le sélectionneur Aimé Jacquet, et qui lui colle toujours à la peau, vingt ans après. "Le p'tit bonhomme". 

Une académie en région parisienne

Très apprécié de ses anciens équipiers, l'ailier auxerrois a depuis bien évolué, selon Bixente Lizarazu (aujourd'hui consultant) : "le Diodio timide, le p'tit bonhomme d'Aimé Jacquet est devenu un homme, et quand on l'entend parler avec passion de son association... Moi je suis touché parce que je vois à quel point il a progressé aussi". Pour créer sa propre académie en région parisienne, il y a dix ans. 

Bernard Diomède est très fier de ce projet associatif qui a vu passer 400 jeunes. "L'objectif n'est pas de former un footballeur, explique-t-il. C'est former l'adulte de demain. Grâce au football, on accompagne un maximum d'enfants, de la 6e à la Terminale. Sur les projets sportifs, scolaire, socio-éducatifs et de santé". En d'autres termes, redonner ce que sa vie de footballeur lui a apporté. 

"Quand tu soulèves la coupe, tu te dis : wow, là c'est moi !" — Bernard Diomède

Bernard Diomède est dans la transmission, tout en se rappelant ce moment mémorable de France 98 : "Quand on lève la coupe du monde, tout simplement ! J'ai vu Maradona la lever. J'ai vu d'autres équipes de France ne pas la lever, celle de 1982 par exemple. Alors forcément, quand tu soulèves la coupe, tu te dis "wow ! Là c'est moi !"

"Aimé Jacquet était le guide" — Bernard Diomède

La sélection d'Aimé Jacquet pour l'équipe de France 98

Choix de la station

France Bleu