Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les infos mercato en Ligue 1 et en Ligue 2

Les premiers mots des recrues de l'OGC Nice : "Besoin d'un autre projet"

-
Par , France Bleu Azur

L'OGC Nice a présenté à la presse ce jeudi ses cinq recrues de l'été. Bambu, Kamara, Daniliuc, Gouiri et Schneiderlin se sont tour à tour expliqué sur les raisons qui les ont poussés à signer sur la Côte d'Azur. Et ont affiché leur nouveau numéro sur le maillot du Gym.

Le milieu de terrain Morgan Schneiderlin était présenté à la presse ce jeudi avec les quatre autres recrues de l'été de l'OGC Nice.
Le milieu de terrain Morgan Schneiderlin était présenté à la presse ce jeudi avec les quatre autres recrues de l'été de l'OGC Nice. © Radio France - Maxime Bacquié

Après les signatures, le temps des mots. Et des explications pour les cinq recrues de l'OGC Nice. Le rendez-vous est fixé à 12h30 au centre d'entraînement. Une trentaine de journalistes sont là, encore masqués, pour découvrir ces nouveaux venus du Brésil, d'Allemagne ou d'Angleterre. Premier à signer cet été, le jeune défenseur brésilien Robson Bambu (22 ans) ouvre le bal. 

Robson Bambu a choisit le numéro 3 "pour former un bon duo avec Dante" (le capitaine niçois porte le 4)
Robson Bambu a choisit le numéro 3 "pour former un bon duo avec Dante" (le capitaine niçois porte le 4) © Radio France - Maxime Bacquié

"Je me suis tout de suite reconnu dans l'identité de la ville et du pays. J'ai de grandes ambitions, tout comme le club, c'est pour ça que j'ai choisi l'OGC Nice. J'ai appelé Dante quand j'étais encore au Brésil. On a beaucoup discuté. Il m'a dit que le club était comme une grande famille. Pour moi c'est un exemple et je suis très fier de jouer à ses côtés. j'ai choisi le numéro 3 pour faire un bon duo avec lui (Dante porte le 4)."

C'est ensuite le latéral gauche Hassane Kamara qui fait son apparition, lunettes sur le nez, sur l'estrade de la salle de presse. Quelques minutes avant de présenter son numéro 13 sur son maillot. "Quand j'ai démarré à Châteauroux j'ai demandé le numéro 10. Ils m'ont dit non (rires) ! Du coup j'ai récupéré le 13 et je me suis dis que j'allais faire ma carrière avec ce numéro. Dès les premiers mots j'ai senti qu'on me voulait ici. Je découvre un club bien structuré, ambitieux et familial."

Pendant cette présentation marathon, on a découvert le sourire et l'assurance de Flavius Daniliuc (19 ans), passé par les équipes de jeunes du Real Madrid et du Bayern Munich. Le jeune a déjà appris quelques mots de Français : "Bonjour à tous, Je suis très heureux d'être ici à Nice." Il était plus à l'aise en Anglais pour expliquer les raisons de sa venue à Nice. "Les premiers contacts remontent au début de l'année. J'ai entendu beaucoup de bonnes choses sur le club. J'avais d'autres possibilités mais la décisions a été facile à prendre."

Jean-Pierre Rivère et Patrick Vieira complices

Le président Jean-Pierre Rivère, assis à côté de chaque recrue, a fait remarquer que le mot "ambition" revenait souvent, dans les questions et les réponses. "On va être attendu au tournant coach," glisse dans un sourire le président à son voisin de table Patrick Vieira, qui lui répond. "Au quotidien on a l'habitude." Les deux hommes, en froid l'été dernier au moment de l'arrivée d'Ineos, affichent leur complicité. Ils peuvent en tout cas tous les deux se féliciter de ce début de mercato réussi, et à moindre frais. "Notre projet grandit petit à petit. On ne dépense pas un flot d'argent, vous avez pu le voir. On a l'objectif de rattraper des clubs comme Marseille, Lyon ou Monaco, mais pas encore cette saison, c'est une ambition à deux ou trois ans.

Pour rattraper les cadors de la Ligue 1, le Gym pourra s'appuyer sur l'expérience et le vécu de Morgan Schneiderlin. Parti à 18 ans de Strasbourg à Southampton, il va (re)découvrir la Ligue 1 à 30 ans sous le maillot rouge et noir. "C'est spécial pour moi. J'arrivais à un an de la fin de mon contrat à Everton, je sais que les dirigeants voulaient me garder, mais j'avais besoin d'un nouveau projet. Je suis pas mal le foot donc je savais que le club avait un projet ambitieux. J'ai envie d'amener mon expérience à ce groupe jeune et talentueux." Sur son dos cette saison, il portera le numéro 6. Pas son numéro fétiche. "Je préfère le 8 mais il est déjà pris par un cadre du groupe (Lees-Melou)".

Pas de Schneiderlin à Lyon samedi

Morgan Schneiderlin n'effectuera pas le déplacement à Lyon samedi pour le premier match amical de l'été pour le Gym. Il poursuit son travail spécifique pour retrouver toutes ses sensations après son opération du ménisque en février dernier. En revanche Amine Gouiri devrait bien disputer ses premières minutes face à son club formateur. Le jeune isérois est le dernier venu et il est lui aussi venu "pour le projet présenté par le coach et Julien Fournier. C'est un club pour grandir et qui fait confiance aux jeunes."

Les cinq recrues de l'OGC Nice ont pris la pause avec le maillot rouge et noir.
Les cinq recrues de l'OGC Nice ont pris la pause avec le maillot rouge et noir. © Radio France - Maxime Bacquié
Choix de la station

À venir dansDanssecondess