Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Bien que battant et solidaire, Caen craque à Lille

dimanche 28 octobre 2018 à 0:10 Par Esteban Pinel et Pierre Coquelin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Le Stade Malherbe de Caen s’est incliné sur la pelouse de Lille ce samedi, sur la plus petite des marge (1-0). Les Caennais ont encore beaucoup donné mais ont manqué de ressources offensives pour ramener un résultat du Nord.

Nicolas Pepe a encore fait des misères à Mbengue et ses coéquipiers.
Nicolas Pepe a encore fait des misères à Mbengue et ses coéquipiers. © Maxppp - Pascal Bonnière

Lille, France

Un scénario de déjà vu pour le SM Caen, ce samedi à Lille. Les joueurs normands ont fait énormément d’efforts mais se sont inclinés 1-0, faute d’arguments offensifs suffisants pour rattraper le LOSC.

Les Caennais, très bien organisés, ont cédé à la 56e minute sur un but de Leao, pour sa première titularisation en L1. La conclusion d’un contre rondement mené par les fulgurants attaquants lillois, l’inévitable Nicolas Pepe en tête. À ce moment là, Caen tenait le ballon haut sur le terrain, avant de perdre le ballon sur une touche... 

On est frustré, car ça se joue sur les détails. Je n’en veux pas aux joueurs qui ont perdu le ballon sur la touche mais derrière, on prend un contre. Je pense qu’on méritait de repartir avec des points. » Fayçal Fajr

Il est vrai que Caen a mis les ingrédients pour perturber Lille. La triplette Bamba/Ikoné/Pepe a régulièrement combiné ensemble mais s’est heurtée sur un bloc caennais compact et investi. Pepe et Bamba auront toutefois touché du bois au cours du second acte. 

Mais outre le but encaissé sur la contre attaque, Malherbe pourra regretter son manque d’allant offensif. Déjà laborieux en la matière face à Guingamp, les joueurs de Fabien Mercadal ont manqué de justesse technique, de vitesse et de mouvements collectifs pour déstabiliser la troisième meilleure défense de L1.

Le maigre danger est venu de Claudio Beauvue. Mais l’attaquant a raté son contrôle en plein coeur de la surface en première période, et trouvé Maignan sur sur sa demi-volée en seconde période.

Trop peu, de toute évidence, pour recoller au score face à un LOSC en confiance et sûr de son fait.

Le groupe caennais est apparu marqué en zone mixte. L'entraîneur Fabien Mercadal, notamment, « voulait faire un coup. On est déçu de ne pas avoir donné plus de plaisir aux supporters du Stade Malherbe. » 

Caen, qui a perdu Imorou sur blessure, tentera de relever la tête à Dijon, mercredi 31 octobre, pour son entrée en lice en coupe de la Ligue, puis contre Rennes le samedi suivant en championnat.