Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Ligue 1 - Le Matmut Atlantique n'affiche pas complet pour la rencontre entre Bordeaux et Marseille

-
Par , France Bleu Gironde

Le Matmut Atlantique ne sonnera pas creux, avec au moins 30 000 sièges remplis sur les 42 566 que compte le stade. Mais l'affiche historique entre Bordeaux et Marseille, ce vendredi, est tout de même loin de se jouer à guichets fermés.

Les Marseillais n'ont plus battu les Girondins sur leurs terres, en Ligue 1, depuis le 1er octobre 1977.
Les Marseillais n'ont plus battu les Girondins sur leurs terres, en Ligue 1, depuis le 1er octobre 1977. © Maxppp - GARRO Thierry

Bordeaux, France

Les supporters des Girondins de Bordeaux boudent-ils le stade, et l'affiche pourtant historique entre leur club et l'Olympique de Marseille ? Ce vendredi, le Matmut Atlantique ne devrait pas afficher complet. A deux jours du match, environ 32.000 spectateurs avaient acheté leur billet. Le stade peut en contenir 10.000 de plus. L'affluence devrait être la plus faible enregistrée pour un Bordeaux-Marseille depuis l'inauguration du Matmut en 2015.

Quand on arrive ici, on nous explique que ce match est historique et très important pour les supporters - Jimmy Briand

L'affiche est un classique entre deux équipes de l'élite : ce vendredi, ce sera la 112e fois que Bordeaux et Marseille s'affrontent en championnat. Mais la statistique que retiennent les supporters girondins, c'est plutôt celle de l'invincibilité de leur équipe sur son terrain : 42 ans que l'OM ne s'est pas imposé en Gironde ! La dernière fois, c'était le 1er octobre 1977, lors de la 10e journée de championnat (1-2). Arrivé l'été dernier à Bordeaux, Jimmy Briand admet que cette rivalité est assez méconnue en-dehors des deux villes...mais qu'il en a vite compris l'importance. "Quand on arrive ici, on nous explique que ce match est historique et très important pour les supporters. On s'imprègne de tout ça" déclare l'attaquant. "Tous les matchs, on les joue pour les gagner (...) à la maison d'autant plus, et contre Marseille encore plus, forcément."

Jimmy Briand : "Des fois, on ne peut pas gagner, donc on essaie de ne pas perdre..."

Pour Paulo Sousa, "la qualité de jeu et les résultats" ramèneront le public au stade

L'entraîneur Paulo Sousa a conscience du manque d'enthousiasme autour de Bordeaux, qui réalise une saison bien terne (13e de Ligue 1). Mais il ne désespère pas, à terme, de remplir les tribunes, quelle que soit la rencontre au programme. Pour lui, la recette est simple : "la qualité de notre jeu et les résultats augmentent la satisfaction des supporters (...) C'est pour ça qu'on doit rendre meilleure cette équipe pour motiver les supporters et remplir le stade." 

Paulo Sousa : "Je sens que dans cette ville, une grande partie des supporters a un attachement, un sentiment d'appartenance, à cette équipe"

Exceptionnellement, le huis clos de l'entraînement ce jeudi au Haillan a été levé, pour permettre aux Ultras de venir encourager les joueurs. Fumigènes, chants et banderoles au programme pour rappeler aux girondins que la défaite face à l'Olympique de Marseille en terres bordelaises est interdite, au risque de briser l'incroyable série d'invincibilité.