Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les Boucles de la Mayenne 2021

Boucles de la Mayenne : le champion de France Arnaud Démare arrive "en pleine forme"

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu Picardie

Les Boucles de la Mayenne s'élancent ce jeudi 27 mai avec pour la première fois, quatre étapes en ligne. Un joli plateau de sprinteurs se présente au départ parmi lesquels le champion de France Arnaud Démare. Le coureur du Mayennais Marc Madiot retrouve la compétition après un stage en Corse.

Le champion de France Arnaud Démare va découvrir les Boucles de la Mayenne et en sera l'un des favoris.
Le champion de France Arnaud Démare va découvrir les Boucles de la Mayenne et en sera l'un des favoris. © Maxppp - Manuel Bruque

Arnaud Démare, c'est la première fois que vous participez aux Boucles de la Mayenne ?

C'est la première fois, oui. Je suis sur la route pour la Mayenne et il pleut. On m'avait vendu du rêve en me disant qu'il allait faire beau, mais c'est aussi pourri (sic) qu'en Picardie !

Vous venez avec la grosse équipe, avec les coureurs qui ont l'habitude d'être sur les courses avec vous.

Oui, on vient avec une belle équipe. C'est notre reprise mais on arrive en pleine forme.

Les Boucles sont à la fois une reprise et une course de préparation en vue du Tour de France ?

Oui, nous n'avons pas couru depuis cinq semaines, depuis le Tour de Valence. C'est donc la reprise pour mes équipiers et moi. L'objectif, c'est vraiment de reprendre du rythme et il y aura forcément après des occasions pour nous d'aller chercher un résultat. Il me reste trois courses avant le Tour : les Boucles, la Route Occitanie et les championnats de France.

Est-ce que vous vous considérez comme le principal favori des Boucles ?

Je n'ai pas la prétention de dire ça maintenant. On verra vraiment mon niveau par rapport à l'adversité. Mais après, si j'ai l'occasion, ce serait génial d'avoir avoir de supers jambes et de remporter plusieurs étapes en Mayenne.

Quels sont les adversaires que vous ciblez plus particulièrement parmi les sprinters qui sont alignés ?

Il y a notamment le Néerlandais Cees Bol (Team DSM), le Français Bryan Coquard (Team B&B Hôtels). Egalement un coureur espagnol de l'équipe Caja Rujal qui est toujours bien placé dans les sprints, rarement gagnant, mais toujours là, dans le top 3. Il ne faut pas sous estimer l'adversité. Tout le monde voudra nous faire la peau. On aura, je pense, le poids de la course sur les épaules. Tout ç, ce sont des choses à gérer avant d'arriver dans le final.

Dans votre équipe Groupama-FDJ, il y a le Mayennais Clément Davy. Quel rôle aura t'il pendant les Boucles ?

Déjà, c'est super d'avoir justement un régional comme Clément dans l'effectif sur Les Boucles. Il a toujours fait du super boulot pour moi pour contrôler les échappés. Donc ça va lui donner un bel objectif. Et en plus, d'étirer le peloton comme ça, comme il sait le faire, chez lui, je pense qu'il va vraiment prendre encore plus de plaisir.

C'est l'une des dernières courses pour vous avec le maillot tricolore sur le dos.

C'est certain, j'y ai pensé. Il me reste effectivement dix jours de course avec le maillot et donc forcément, je vais bien en profiter. Il y a déjà ce petit goût de nostalgie alors que c'est pas encore fini. Même à la maison, j'ai pris des combinaisons neuves, des maillots neufs pour pouvoir mettre vraiment quelque chose de nickel. Je vide les placards de ce qui me reste en neuf pour être tout beau sur les dernières courses.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess