Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Brice Samba : "Le SM Caen va en surprendre plus d'un"

vendredi 10 août 2018 à 14:05 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

A 24 ans, Brice Samba succède à Rémy Vercoutre dans les buts du SM Caen. Il débute pour la première fois de sa carrière la saison comme gardien numéro 1.

Brice Samba en conférence de presse
Brice Samba en conférence de presse © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

La saison passée, on ne vous voyait en conférence de presse qu'avant les matchs de Coupe. Aujourd'hui vous allez débuter pour la première fois le championnat dans la peau d'un gardien titulaire.

C'est sûr que cela a été très très long. Si je compte, depuis l'âge de seize ans, je suis doublure depuis le Havre (où il a été formé) donc oui cela a été très long pour moi. Après, j'ai eu des moments de faiblesses, des moments où c'était très difficile pour moi. J'ai dû m'accrocher. Des personnes m'ont beaucoup aidé. Maintenant je pense que le travail a payé et c'est très bien.

Si je compte, depuis l'âge de seize ans, je suis doublure depuis le Havre donc oui cela a été très long pour moi

Contre Paris, vous aurez forcément des choses à faire en principe. C'est l'occasion pour vous de vous montrer le dimanche à 21h. Est-ce une pression en plus ou est-ce justement une occasion en or de se faire plaisir?

C'est plus une occasion en or, on va dire, de pouvoir se montrer enfin entre guillemet. Je suis quelqu'un qui ne se prend pas la tête. Je suis très croyant. Tout ce qui se fait, ce sont les plans de Dieu. Si je dois être là c'est que c'est mon temps. Je prends les choses comme elles viennent. On va essayer de bien mordre là-dedans et profiter de ce moment-là.

Je suis quelqu'un qui a toujours pris la parole dans le vestiaire, que je joue ou que je ne joue pas

Vous êtes jeune mais vous avez été promu dans le groupe des cadres. Prendrez-vous plus souvent la parole ou finalement votre naturel reste le même?

C'est vrai que je suis quelqu'un qui a toujours pris la parole, que je joue ou que je ne joue pas. Que ce soit à Marseille ou ici la saison passée, j'ai toujours parlé dans le vestiaire. Après, c'est peut-être mon poste qui le permet. Après je ne vais pas changer grand-chose, je suis toujours le même qui aime se moquer des autres. C'est juste que j'ai un peu plus de responsabilité cette année, tant mieux pour moi.

Les gens nous prennent pour des "pitres". Je pense que cela va bien se passer

Les réseaux sociaux expriment de nombreux doutes et de nombreuses interrogations sur le SM Caen. Comment percevez-vous ces doutes autour de ce nouveau collectif et les comprenez-vous?

Bien sûr que je comprend. Il y a eu un chamboulement cet été. Tout a été changé. On a perdu de nombreux joueurs cadres. On a de nouveaux joueurs comme Malik Tchokounté qui n'a pas encore joué en Ligue 1. Cela pose des interrogations, même sur mon cas. J'en vois passer, c'est normal. C'est logique. C'est le monde du football qui est comme ça. Nous on se prépare bien et je pense qu'on va en surprendre plus d'un. Les gens nous prennent pour des "pitres". Je pense que cela va bien se passer.