Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Bruno Massot, champion olympique de patinage artistique : "Réussir à faire mieux pour moi serait presque impossible"

mardi 1 janvier 2019 à 9:06 Par Olivier Duc, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Bruno Massot a réalisé son rêve en participant aux Jeux Olympiques d'hiver à Pyeongchang en Corée. Mieux, il a décroché l'or avec Aljona Savchenko sous les couleurs de l'Allemagne. Une année 2018 qui a été également cruelle puisqu'il a perdu sept mois plus tard son mentor, Jean François Ballester.

Bruno Massot dans la bibliothèque Alexis de Tocqueville à Caen
Bruno Massot dans la bibliothèque Alexis de Tocqueville à Caen © Radio France - Olivier Duc

Caen, France

2018 a été une année cruelle pour Bruno Massot puisque le patineur caennais a décroché l'Or olympique avec Aljona Savchenko en février et perdu en décembre son entraîneur et mentor Jean François Ballester.

"On peut dire que c'est une année très bizarre. En effet en début d'année on réalise notre rêve ensemble après 23 ans de travail et finalement il finit par nous quitter au mois de décembre. C'est très compliqué, très dur mais le connaissant, je sais qu'il n'aimerait pas qu'on déprime. Il aimerait plutôt qu'on fasse la fête et qu'on continue à profiter de la vie."

Bruno Massot et Aljona Savchenko ont presque tout gagné (champions d'Allemagne, vice-champions d'Europe, Champions du Monde et Champions Olympique). Reste à savoir s'ils reprendront un jour la compétition. A bientôt 30 ans, Bruno Massot préfère pour le moment savourer cette médaille et ces années de sacrifices.

"Pour l'instant on a pris encore aucune décision quand à la suite de notre carrière en compétition. On profite au jour le jour de tout ce qui s'ouvre à nous. Là, on est en tournée de spectacle avec Holiday on Ice, Art on Ice et Music on Ice, beaucoup de troupes différentes jusqu'à fin février. On profite de tout ça. On doit tout le temps patiner notre programme olympique donc du coup c'est une façon pour nous de rendre hommage à notre entraîneur. Peut-être qu'en mars-avril on prendra une décision.

Ce qu'on a envie, c'est de laisser dans les yeux des gens cette victoire. On n'arrête pas de se dire qu'est-ce-qu'on peut faire de mieux que ce programme. Personnellement, je ne sais pas si je pourrais faire mieux que ce programme-là. J'ai vraiment donné mon maximum sur ce programme, que ce soit technique, chorégraphie, interprétation. J'y ai mis tout mon cœur donc réussir à faire mieux pour moi serait presque impossible."

L'interview de Bruno Massot, champion olympique de patinage avec l'Allemagne