Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Caen prend l'eau d'entrée de jeu à Dijon et sort de la coupe de la Ligue

jeudi 1 novembre 2018 à 1:18 Par Esteban Pinel, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Pour son entrée en lice en coupe de la Ligue, Caen a encaissé deux buts très tôt dans le match et s'est incliné 3-1 à Dijon, ce mercredi. Les Caennais confirment leur mauvaise passe actuelle.

La défense caennaise, ici Djiku et Gradit, a eu du retard à l'allumage à Dijon.
La défense caennaise, ici Djiku et Gradit, a eu du retard à l'allumage à Dijon. © Maxppp - Nicolas Goisque

Dijon, France

La finale de coupe de la Ligue 2005 restera donc un souvenir unique en son genre une année de plus pour le Stade Malherbe de Caen. Pour son entrée en lice, le club normand s'est incliné 3-1 à Dijon, ce mercredi.

Les Caennais, incapables de battre une équipe de L1 dans cette compétition depuis 2011, ont hypothéqué leur chance de vaincre le signe indien en l'espace de sept minutes. Le temps pour Saïd et Sliti de faire des misères à une défense caennaise dans la lune.

Saïd partait d'abord dans le dos d'un Mbengué incroyablement passif, devançait Zelazny, et poussait le ballon dans le but vide (1-0, 3'). Puis Sliti était à la conclusion d'une longue action collective dijonnaise guère perturbée par les Malherbistes (2-0, 7').

Dijon pouvait attendre sagement les attaques caennaises. Comme souvent ces derniers temps hélas, elles étaient timides et laborieuses, mais avaient tout de même le mérite de monter progressivement en puissance.

Une réaction et un but, enfin

Conclusion de ce regain d'intensité : Khaoui réduisait le score après un tir d'Armougom repoussé par Allain, le portier dijonnais (2-1, 50'). L'espoir renaissait mais les changements opérés par Olivier Dall'Oglio, l'entraîneur du DFCO, remettaient son équipe d'équerre. Et Saïd se chargeait de mettre fin au suspense d'une frappe sèche, après une énième perte de balle caennaise (3-1, 80').

Après le match, les Caennais pestaient contre cette entame de match désastreuse, à l'image du milieu Fayçal Fajr :

C'est inadmissible de perdre 2-0 au bout de sept minutes de jeu. Je n'y croyais pas en regardant le score. On était venu là pour se qualifier. On leur donne le match."

L'entraîneur Fabien Mercadal ne disait pas autre chose, même s'il soulignait aussi "que l'équipe s'est créée des occasions. Il aurait fallu les mettre au fond. Après, c'est sûr quand quand on fait un début de match comme ça, c'est compliqué de revenir."

Caen a mis fin à une série de 370 minutes sans but. Il aurait sans doute plus en marquer plus encore avec plus de réalisme. Des progrès offensifs à confirmer contre Rennes samedi 3 novembre en Ligue 1, en tâchant cette fois de commencer le match à l'heure...