Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : 100% Verts

Ce que préconise le rapport sur le supportérisme rendu par Marie-George Buffet et Sacha Houlié

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Les deux co-rapporteurs de cette mission parlementaire rendent mercredi un rapport sur le supportérisme et les interdictions de stade qui préconise de récréer un climat de confiance.

Des craquages de fumigènes dans le Chaudron en Ligue Europa le 24 octobre 2019.
Des craquages de fumigènes dans le Chaudron en Ligue Europa le 24 octobre 2019. © Maxppp - Philippe Vacher

Alors que les stades sont vides à cause du coronavirus en France, c'est ce mercredi à 11 heures que l'ancienne ministre des sports Marie-George Buffet et le député En Marche Sacha Houlié rendent un rapport sur les interdictions de stade et le supportérisme.

Ce travail originellement axé sur les IAS (interdiction administratives de stade) propose que la durée maximale soit réduite à six mois (contre deux ans aujourd'hui) et douze mois en cas de récidive (contre trois ans actuellement), et que leur utilisation soit plus strictement encadrée. 

Mettre fin aux interdictions de déplacement

Les parlementaires proposent aussi de mettre fin aux sanctions collectives. Pour Marie-George Buffet, les interdictions de déplacement sont devenues pour certaines sans fondement. Il faut plutôt amplifier le dialogue pour essayer de recréer un climat de confiance.

"Je comprends que pendant les périodes de crise, il est plus facile d'interdire un déplacement de supporters pour consacrer la police à d'autres taches plus importantes. Mais on s'aperçoit que ces interdictions de déplacement mobilisent aussi des forces de police pour qu'elles soient respectées, parfois avec des motifs qui remontent à très loin alors que ce ne sont plus les mêmes supporters. On a vu des copiés collés c'est plus possible."

On propose qu'on aille vers des statuts pour ces représentants de supporters. - Marie-George Buffet

"Il y a eu des avancées comme les représentants de supporters qui jouent un rôle considérable, sans avoir parfois de statut ni de salaire qui correspondent à leurs responsabilités. C'est pourquoi on propose qu'on aille vers des statuts pour ces représentants de supporters."

Vers des tirs de fumigènes encadrés

Parmi les députés associés au rapport, le député En Marche de la Loire, Jean-Michel Mis, a participé aux auditions de la mission parlementaire. Pour lui, ce rapport vise à donner plus de responsabilité aux supporters notamment sur la question des fumigènes.

"Il y a la volonté d'ouvrir sur la question des fumigènes en faisant évoluer les agréments des supporters. C'est à dire qu'on leur donne des pouvoirs plus grands mais aussi des responsabilités plus grandes, de manière à organiser eux-mêmes des tirs de fumigènes. C'est une des propositions importantes de ce rapport." 

C'est un enjeu important pour l'ASSE et les associations de supporters qui ne représentent pas un intérêt économique mais un certain nombre de valeurs. - Jean-Michel Mis

"A Saint-Étienne, on sait que c'est un enjeu important pour le club et les associations de supporters qui ne représentent pas un intérêt économique mais un certain nombre de valeurs. Et puis, il faut que la Ligue accepte de participer et d'engager une réflexion sur le rôle de la commission de discipline de la Ligue."

Les huis clos prononcés par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel sont pointés du doigt. Le rapport souhaite « ouvrir une phase d'expérimentation en vue de préparer la légalisation d'un usage encadré des engins pyrotechniques dans les tribunes ».

Choix de la station

À venir dansDanssecondess