Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sport d'hiver - ski - biathlon

Championnat d'Europe de patinage artistique : Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron dominent le programme court

Les Clermontois Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont dominé ce vendredi matin le programme court des Championnats d'Europe de patinage artistique à Minsk. Ils sont bien partis pour décrocher un cinquième titre consécutif.

Gabriella Papadakis and Guillaume Cizeron durant le programme court
Gabriella Papadakis and Guillaume Cizeron durant le programme court © Maxppp - Tatyana Zenkovich

Clermont-Ferrand, France

On s'y attendait, ils n'ont pas déçu pour leur entrée en matière. Les Clermontois Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, quadruples tenants du titre en danse sur glace, ont dominé le programme court des Championnats d'Europe de patinage artistique.

Sur des airs de tango composés par l'Argentin Astor Piazzolla et interprétés par le violoniste letton Gideon Kremer, ils ont totalisé 84,79 points et ont devancé les Russes Alexandra Stepanova et Ivan Bukin (81,37) et les Italiens Charlene Guignard et Marco Fabbri (79,05). 

En route vers un 5e titre consécutif

Ils sont donc bien partis pour remporter un cinquième titre consécutif. Tout se jouera ce samedi. Ils tenteront de devenir les premiers danseurs sur glace à remporter cinq titres européens consécutifs et se rapprocher du record de six sacres continentaux des Soviétiques Lyudmila Pakhomova et Alexandr Gorshkov dans les années 1970.