Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Montée en Ligue 1 : le Clermont Foot a de très bonnes raisons d'y croire

-
Par , , France Bleu Pays d'Auvergne

A 10 journées de la fin du championnat, les Clermontois sont solidement installés à la deuxième place, synonyme de montée directe en Ligue 1. Toutes les planètes semblent alignées pour y accéder. Une perspective qui fait l'unanimité chez les observateurs comme chez les supporters.

Le Clermont Foot en route vers la Ligue 1 ?
Le Clermont Foot en route vers la Ligue 1 ? © Maxppp - Francis CAMPAGNONI

Le bilan comptable parle de lui même. Le Clermont Foot, c'est 55 points glanés en 28 matchs, 47 buts marqués (2e attaque de L2), 16 encaissés (meilleure défense). En plus d'être efficace dans les deux surfaces, l'équipe façonnée et cornaquée par le druide auvergnat Pascal Gastien est tout simplement plaisante à voir jouer. Collective et spectaculaire, elle fait l'unanimité. A tous les étages. Au vu de la concurrence, la voir accéder à l'élite est sans doute une anomalie économique mais certainement pas sportive. 

L'avis d'un coach

Frédéric Bompard ne tarit pas d'éloges sur le Clermont Foot
Frédéric Bompard ne tarit pas d'éloges sur le Clermont Foot - © En-avant Guingamp

Les confrères techniciens de Gastien le confirment. Le CF63 joue comme une formation de Ligue 1. Et s'il y a bien une équipe qui mérite de monter (avec l'ESTAC) cette saison, c'est bien Clermont. Frédéric Bompard, le coach de l'En-Avant Guingamp, qui en a pris 5 dans le biniou mardi soir à Roudoudou, ne dit pas autre chose. _"Bien sûr qu'ils vont monter. Franchement, s'ils n'y vont pas, je ne comprends plus_. Je le répète, ils ont une qualité de jeu qui est déjà celle d'une équipe de Ligue 1. C'est un groupe qui travaille depuis 2-3 ans, ils se connaissent bien. C'est rodé, il y a deux automatismes... Ça s'est senti ce (mardi) soir".

L'entraîneur guingampais Frédéric Bompard est impressionné par le Clermont Foot

L'avis d'un journaliste

Hervé mathoux - Stade Bleu
Hervé mathoux - Stade Bleu © Radio France -

Le Clermontois Hervé Mathoux, journaliste sportif à Canal + et présentateur du Canal Football Club, est un habitué des matchs de Ligue 1, mais ses origines auvergnates l'amènent naturellement à avoir un regard passionné sur les performances de son club de cœur. Ca tombe bien, le Clermont Foot aurait parfaitement sa place au plus haut niveau. Hervé le sage pondère l'euphorie ambiante. Sans doute pour conjurer le sort. "Moi, je préfère garder la tête froide. Je pense qu'il ne faut pas qu'on s'enflamme, l'équipe est bien partie, elle est dans une position qui est bonne, mais qui reste fragile. Il reste encore 10 matchs. J'avoue que, comme vous, je serais extrêmement déçu si ça ne se faisait pas. C'est une chance historique pour le club et pour la ville. A Clermont, on est bien placé pour savoir avec le rugby qu'on peut échouer tout près du Graal. Mais en tout cas, c'est sûr que le rêve est en train de monter". 

En attendant que le rêve se réalise, Hervé Mathoux prend du plaisir devant son écran : il y a une qualité de jeu qui est supérieure à bien des équipes de Ligue 1 dans l'expression collective. Ça fait des années que des observateurs de la ligue 2, notamment des scouts qui travaillent sur le marché de la L2, me disent constamment que le meilleur foot est pratiqué par Clermont... et Troyes. J'espère que ça finira par payer. Je regarde tous les matchs. Il m'est même arrivé parfois de filmer des séquences de jeu avec mon téléphone portable pour les montrer à des consultants (de Canal). Je suis surpris par la qualité de jeu et l'ambition dans le jeu et la qualité technique de joueurs qui ne sont pas des stars mais qui s'avèrent de très très bons footballeurs, à titre individuel également". 

Le Clermontois Hervé Mathoux journaliste sportif et présentateur du Canal Football Club

L'avis d'un consultant

Thierry Coutard, ex-coach du Clermont Foot et consultant de France Bleu Pays d'Auvergne
Thierry Coutard, ex-coach du Clermont Foot et consultant de France Bleu Pays d'Auvergne © Radio France - Jean-Pierre Morel

Entraîneur du Clermont Foot de 1996 à 1999, Thierry Coutard n'a que peu de doutes sur la future montée des Auvergnats en Ligue 1. Le consultant football de France Pays d'Auvergne ne tarit d'éloges sur l'équipe."Ce n'est pas très original, mais j'aimerais dire que si ce n'est pas cette année, ils n'y arriveront jamais. Parce que c'est d'une telle régularité. Ils ne prennent pas de but, dernièrement, ils en marquent beaucoup. Ils sont extrêmement réguliers et leur fonds de jeu est reconnu par toutes les équipes qu'ils rencontrent". 

Pour Thierry Coutard, cette réussite porte un nom. "C'est la patte Pascal Gastien.Il est pour moi le meilleur entraîneur qui soit passé au Clermont Foot. Il a mis sa patte sur le plan collectif, pas avec des joueurs d'exception, mais de bon niveau, qui se sont imprégnés de sa façon de jouer avec cette possession de balle. Une équipe ne prend pas de bête et qui en marque. A l'arrivée, il y a les résultats qu'on connaît en ce moment". 

Thierry Coutard, ancien coach du Clermont Foot, consultant foot de France Bleu Pays d'Auvergne

L'avis d'une supportrice

L'Amicale des supporters du Clermont Foot 63 compte une soixantaine d'adhérents
L'Amicale des supporters du Clermont Foot 63 compte une soixantaine d'adhérents - © Amicale des supporters du Clermont Foot 63

Si l'arrivée d'Ahmet Schaefer à la tête du club en mars 2019 a permis d'avoir une assise budgétaire plus confortable, le Clermont Foot 63 a malgré tout des moyens financiers bien inférieurs à beaucoup d'autres clubs de Ligue 2. Et ce n'est pas le fiasco des droits télé et le Montpied sans public qui arrangent les choses. 

Les supporters vivent donc un rêve à distance avec ce parcours de cador. C'est le cas de Véronique Soulier, la présidente de l'Amicale des supporters, qui compte une soixantaine d'adhérents, majoritairement des anciens. "Je pense que c'est la bonne année. La saison dernière, on était à deux doigts. Ce serait un vrai rêve pour moi et pour les anciens. _Ceux qui supportent le club depuis 40 ans aimeraient voir ça avant de partir, comme ils disent_..." 

Véronique Soulier présidente de l'Amicale des supporters du CF63

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

10 journées à la loupe

A 10 journées de la fin de la saison régulière, l'heure est à la projection et aux calculs, même si à Clermont encore plus qu'ailleurs, on ne veut pas mettre la charrue avant les bœufs. Le calendrier est plutôt favorable, cinq rencontres à domicile, cinq à l'extérieur, un adversaire qui peut encore espérer la montée directe (Grenoble) deux  encore potentiellement concernés par les barrages (Paris FC et Sochaux), beaucoup d'équipes de milieu de tableau (Amiens, Nancy, Niort, Caen, Le Havre) et des équipes à la lutte pour le maintien (Pau, Châteauroux).

En regardant les dix saisons de Ligue 2 passées, on se rend compte qu'il faut 70 points pour être quasi certain de terminer dans les deux premiers (sauf une fois en 2018-2019) et parfois moins (65 points pour Reims en 2011-2012 ou Lens en 2013-2014). Et surtout, toutes les équipes qui avaient 55 points au bout de 28 journées (il y en a seulement 5) sont montées à la fin de la saison. Ce qui ne les a pas souvent empêcher de réaliser une grosse fin de championnat, en prenant une moyenne de 16 à 23 points au cours des dix dernières journées. 

Ce ne sont que des statistiques qui ne garantissent aucunement que le Clermont Foot montera le 15 mai prochain. Tout dépend des performances des Clermontois et de leurs concurrents dans les semaines à venir. Pas question de s'emballer, le "money time" ne fait que commencer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess