Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 2 : le Clermont Foot a une occasion en nord contre Valenciennes

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les Clermontois, qui restent sur huit victoires consécutives à domicile en championnat, ont une belle occasion de conforter leur place de dauphins de Troyes. Attention aux Nordistes qui n'ont pas encore fait une croix sur les bagarres.

Jim Allevinah tutoie les sommets de la Ligue 2 avec le Clermont Foot
Jim Allevinah tutoie les sommets de la Ligue 2 avec le Clermont Foot © Maxppp - Richard BRUNEL

La course à la montée se poursuit pour le Clermont Foot. Il reste 12 matchs à disputer. 12 finales pour un sprint échevelé, où les prétendants ne manquent pas. Le VAFC pourrait en être définitivement écarté en cas de revers ce samedi soir (19 heures) sur la pelouse cabossée du stade Gabriel-Montpied à l'occasion de la 27e journée de Ligue 2. 

Les Clermontois ont dompté depuis belle lurette les caprices de leur rectangle domestique (indigne d'un prétendant à la montée) mais le chemin vers les sommets est loin d'être une autoroute sans péage, ni contrôle radar. D'autant que peu de spécialistes avaient placé le CF63 dans la catégorie des grosses cylindrées en début de saison.

Pascal Gastien, l'entraineur du Clermont Foot
Pascal Gastien, l'entraineur du Clermont Foot © Radio France - Jean-Pierre Morel

Si on peut rester dans les deux premiers, on ne va pas se gêner - Pascal Gastien

Mais le chef mécanicien Pascal Gastien en a sous le capot et il est parvenu à façonner son groupe depuis plusieurs années et a en faire un bolide de la Ligue 2. Respecté et craint de tous. Avec l'humilité de circonstance qui va bien. Deuxième du championnat - donc en position d'accession directe - l'équipe auvergnate a désormais une grosse étiquette bien collante sur la maillot. 

Le coach clermontois a beau freiner fort, il n'a d'autre choix que d'assumer. "Bien sûr qu'on a envie d'être dans les deux premiers, mais les gens oublient toujours d'où on vient, quelle équipe on est. Si on fait les barrages, pour un club comme nous, c'est déjà exceptionnel. Si on peut rester dans les deux premiers, on ne va pas se gêner, mais si on accroche les barrages, ce sera déjà une très bonne saison. J'entends tout le monde, c'est comme si c'était fait, c'est notre année. Il faut faire attention à tout ce qui se dit autour de nous. Il faut qu'on ait une attitude d'outsider, qu'on continue à bosser et qu'on ne se prenne pas pour d'autres."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

12 matchs, 12 finales

Et Pascal Gastien de prévenir : "cette équipe de Valenciennes est capable de nous poser de gros problèmes". Dixièmes du championnat, les Nordistes n'ont pas encore fait une croix sur les barrages d'accession. Mais pour continuer d'y croire, la victoire est impérative en Auvergne. Neuf points séparent le VAFC du cinquième (l'AJ Auxerre) à l'entame de cette 27e journée. 

David Gomis et ses potes sont donc prévenus. Tout sourire en conférence de presse, l'ailier clermontois ne boude pas son plaisir d'avoir retrouvé la compétition la semaine dernière en Corse (victoire 2 à 0 à Ajaccio) après un mois d'absence. "Franchement, on ne s'attendait pas à être deuxièmes à cette période là de la saison, ce n'est pas fini. Mais l'an dernier, c'était déjà costaud, on a un bon groupe, ça vit bien. On marque beaucoup débuts, on a la meilleure défense... C'est dans un petit coin de notre tête, mais il reste 12 matchs, 12 finales. On va tout faire pour les remporter..." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess