Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : FC Metz : Toute la saison 2018-2019

Comment le FC Metz vit l'absence de son coach Frédéric Antonetti ?

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Avec le retour en Corse de Frédéric Antonetti, parti au chevet de sa femme le 14 décembre dernier, les joueurs du FC Metz doivent faire sans leur coach. Alors que la reprise se profile ce samedi pour les Messins avec le 32èmes de finale de Coupe de France sur la pelouse de Saint-Quentin.

En l'absence de coach Antonetti, ce sont les adjoints Vincent Hognon (à gauche) et Jean-Marie De Zerbi qui assurent l'intérim.
En l'absence de coach Antonetti, ce sont les adjoints Vincent Hognon (à gauche) et Jean-Marie De Zerbi qui assurent l'intérim. © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Metz, France

Cela fait trois semaines désormais que Frédéric Antonetti est retourné en Corse auprès de sa femme. Autant de temps que le groupe Messin vit sans son entraîneur. Avec le retour aux affaires des Grenats ce samedi en Coupe de France, le staff se veut toutefois rassurant sur la préparation du groupe, au moment d'aborder la deuxième moitié de saison.

L'effectif est marqué

Selon le directeur sportif adjoint Philippe Gaillot explique toutefois que les membres du FC Metz accusent le coup. "On est tous très touchés par ce qui arrive. On le soutient en étant au maximum auprès de lui." Ce qui manque le plus ? Avoir le coach corse sous la main. "C'est quelqu'un qui a une forte présence et auquel on est tous très attachés", explique Philippe Gaillot. 

Le travail continue malgré tout

En revanche, pas question de se laisser abattre sur le terrain. Les adjoints Vincent Hognon et Jean-Marie De Zerbi sont en contact très réguliers avec Frédéric Antonetti. De quoi continuer à garder l'entraîneur auprès du groupe. "En fait les principes sont les mêmes, nous on reste dans la pure continuité. On essaye de mettre les joueurs dans la meilleure situation en transmettant les messages de l'entraîneur principal", décrit Vincent Hognon.

Aller de l'avant

Du côté des joueurs, le latéral Ivan Balliu n'échange pas avec son coach, mais il est prêt à se battre pour Frédéric Antonetti. "On est plus habitué maintenant. Quand on est revenu des vacances de Noël, c'était dur parce que le coach parle beaucoup au groupe, il essaye de nous motiver. Mais maintenant, ça passe très bien." Une reprise importante donc pour l'effectif qui aura à cœur de briller face à Saint-Quentin, ce samedi à 18h.