Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : rester en forme à la maison

Confinement : un club de football alsacien entraîne ses joueurs à distance avec des vidéos

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Le FC Krautergersheim, petit club de football de 160 licenciés près d'Obernai, s'adapte au confinement. Les neuf entraîneurs envoient chaque semaine des vidéos aux joueurs. Jongles, dribbles et tirs, des séries de petits exercices à reproduire à domicile pour maintenir le niveau.

Sébastien Frantzen, l'un des 9 entraîneurs du FC krautergersheim (Bas-Rhin)
Sébastien Frantzen, l'un des 9 entraîneurs du FC krautergersheim (Bas-Rhin) - Sébastien Frantzen

Faute de pouvoir entraîner ses joueurs sur un véritable terrain de football, Sébastien se filme, ballon au pied, dans sa cour. Une vidéo d'une dizaine de secondes que l'entraîneurs du FC Krautergersheim, près d'Obernai, envoie ensuite à ses joueurs. "Des exercices de jongle, de jeu de tête, de conduite de balle... Des choses faciles qu'ils peuvent faire tout seul", décrit Sébastien. 

Sébastien Frantzen, l'un des 9 entraîneurs du FC krautergersheim (Bas-Rhin)
Sébastien Frantzen, l'un des 9 entraîneurs du FC krautergersheim (Bas-Rhin) - Sébastien Frantzen

Des petits tutoriels que ses joueurs doivent ensuite reproduire chez eux. "Mes parents ont rangé le garage, j'ai fait des jongles et ils m'ont filmé", sourit Anthony, 9 ans. A ses côté Tim, 11 ans, enchaîne : "Je fais des vidéos de jongle et tous les mercredis, samedis et dimanches je m'entraîne."

Fidéliser les joueurs

Au-delà de l'aspect sportif des vidéos, le club veut également maintenir le lien social avec ses membres. "Il est important que les entraîneurs aient un relationnel avec les joueurs pour ne pas les perdre, déclare Delphine Bahloul, vice-présidente du FC Krautergersheim, sans faire de football pendant quatre, cinq mois, le jeune peut se lasser."

Le risque est donc de perdre des licenciés pendant le confinement. Par solidarité, aucun parent n'a demandé le remboursement de l'inscription de son enfant, malgré l'arrêt des entraînements. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess