Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Contrats, prolongations, mouvements... le MHSC attend la nomination du nouvel entraîneur

-
Par , France Bleu Hérault

Les dirigeants du MHSC n'ont pas attendu de savoir qui serait l'entraîneur la saison prochaine pour travailler en coulisse plusieurs dossiers, mais certaines décisions et officialisations sont conditionnées à la nomination du futur coach.

Laurent Nicollin prend son temps afin de choisir le meilleur entraîneur à ses yeux
Laurent Nicollin prend son temps afin de choisir le meilleur entraîneur à ses yeux © Radio France - Pascal Guyot

La prolongation de Michel Der Zakarian ou la nomination d'un nouvel entraîneur sera la décision d'un homme : Laurent Nicollin. C'est lui et lui seul qui tranchera la question dans les prochains jours. Le président poursuit sa réflexion, logiquement, tout en ayant entamé des discussions avec le coach actuel, Michel Der Zakarian, appuyé sur un bilan honorable et dont il n'a jamais exclu de le lui offrir un nouveau bail. 

Dans le même temps, des candidatures sont arrivées sur le bureau du boss, qui lui même a pensé et sondé différents profils, avec le soucis de mettre en place le meilleur projet possible, jusqu'au nouveau stade Louis-Nicollin.

Der Zakarian ou pas ?

Plusieurs noms ont été évoqués, certains se sont engagés ailleurs, mais nous savons que dernièrement, un homme est particulièrement séduit par le MHSC, en cas de non prolongation du technicien héraultais. Il s'agit de David Guion, dont le départ de Reims est acté. Champion de France de Ligue 2 avec sa formation en 2018, élu meilleur entraîneur de la division cette saison là, David Guion avait avant cela succédé à Michel Der Zakarian sur le banc champenois, après avoir coaché la réserve. En Ligue 1, il a pour lui d'avoir emmené l'équipe en Europe, avec des moyens jugés modestes. 

Encore une fois, il ne s'agit que d'une piste parmi d'autres. Alors que le foot français connaît une période trouble, déloger Michel Der Zakarian n'est pas simple, d'autant qu'au delà de son bilan et de son histoire forte avec le club, l'entraîneur montpelliérain a une fin de saison excitante à disputer, avec une demi finale de Coupe de France face au PSG qui pourrait ouvrir au club les portes d'une première finale depuis 1994. 

Des joueurs en approche

Dans tous les cas, la nomination du coach conditionnera l'avenir, en matière de projet sportif, de prolongations et donc de mercato. Du côté du club, il nous a été indiqué ce mercredi que deux dossiers sont bel et bien dans les tuyaux : l'arrivée de Matheus Thuler (défenseur de 22 ans en provenance de Flamengo), dont nous avons déjà parlé, ou celle de Léo Leroy, évoquée ce mercredi par le twittos Mohamed Toubache-Ter, puis relayée en fin de journée par nos confrères de la Nouvelle République(milieu de terrain de 21 ans, en provenance de Châteauroux, libre en fin de saison). 

Deux garçons dont la venue semble actée, mais pour lesquels Montpellier attend la signature de l'entraîneur avant d'appuyer sur le bouton et d'officialiser. 

Le MHSC devra en tous cas réorganiser sa défense, avec le très probable retrait de Vitorino Hilton convenu en début de saison. Pour ça, le MHSC réfléchit à la signature d'un second central et étudie plusieurs pistes, à l'étranger comme en France. En Ligue 1, mais aussi en Ligue 2, un étage où une vingtaine de joueurs, tout postes confondus, figure sur la liste de la cellule de recrutement. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des décisions suspendues à la nomination de l'entraîneur

Par ailleurs, deux joueurs doivent revenir de prêt : Thibaut Vargas et Bastian Badu, à qui il restera un an de contrat. Le premier espère se faire une place au sein de l'effectif héraultais, après un prêt de six mois à Châteauroux où il s'est imposé comme titulaire sur le flanc droit. Le second a connu une aventure plus mitigée, lors de son nouveau prêt à Chambly. 

Mais leur sort dépendra aussi du coach qui s'assoira sur le banc, tout comme celui de certains jeunes du centre de formation. De leurs côtés, Kylian Kaiboue et Yanis Ammour devraient écrire une nouvelle page dans leur carrière, sans doute loin de l'Hérault. Le premier termine un prêt à Sète, où il brille en National, et voit son contrat avec Montpellier se terminer cet été. Il devrait rebondir en Ligue 2, où de nombreux clubs lui font les yeux doux

Le second, après trois années de contrat pro avec le MHSC, dont une année en prêt à Béziers en National, se mettra en quête d'un nouveau projet, cet été. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess