Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Bernard Caïazzo: "Ce serait anormal de ne pas avoir de représentant de la coupe de France en Europe"

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Le président du syndicat Première Ligue et du conseil de surveillance de l'ASSE réagit aux annonces de l'UEFA sur le choix des participants aux coupes européennes la saison prochaine en cas d'arrêt de la saison.

Le président du conseil de surveillance de l'ASSE à Geoffroy-Guichard en novembre dernier.
Le président du conseil de surveillance de l'ASSE à Geoffroy-Guichard en novembre dernier. © Maxppp - Philippe Vacher

La réponse de Bernard Caïazzo ne s'est pas faite entendre. Jeudi, l'UEFA a donné ses recommandations quant aux règles de participation aux coupes d'Europe de clubs la saison prochaine en cas d'arrêt des compétitions à cause du coronavirus. Pour rappel, l'Union des associations européennes de football préconise que les ligues nationales attribuent les billets pour la Ligue des champions et la Ligue Europa au "mérite sportif" sur l'exercice en cours, c'est à dire au regard du classement du championnat.

Par ailleurs, dans sa communication jeudi, l'UEFA n'a précisé le sort des finalistes des coupes nationales si elles ne se jouent pas. En France, les vainqueurs de coupe ont normalement un droit de participation à la prochaine Ligue Europa, à différents stades de la compétition. Tout en sachant que cette saison, le PSG, finaliste des deux coupes (coupe de France face aux Verts et coupe de la Ligue contre l'OL) serait déjà qualifié pour la Ligue des Champions la saison prochaine de part le championnat. 

Autant de raisons qui font dire au président du syndicat Première Ligue et du conseil de surveillance de l'ASSE, Bernard Caïazzo sur France Bleu Saint-Étienne Loire, que cette situation serait "anormale".

"La coupe de France est la plus prestigieuse épreuve de foot en France. Si on ne la joue pas, avoir aucun représentant de la coupe de France dans une coupe européenne la saison prochaine serait un vrai affront pour la Fédération. Cela voudrait dire que cette compétition qui réunit tous les clubs y compris le monde amateur perdrait de son prestige. D'autant que l'ASSE n'a pas été éliminée si on ne joue pas."

Ce serait un vrai affront pour la Fédération. D'autant que l'ASSE n'a pas été éliminée. On va interroger le président (Noël Le Graët) mais, à mon avis, c'est au Comité exécutif de décider.

"Je pense que dossier va remonter au Comité exécutif de la Fédération et il devra se prononcer, dire si les clubs amateurs et cette compétition prestigieuse qu'ait la coupe de France ont le droit d'avoir un représentant européen. Dans le cas contraire, ce serait le signe d'une baisse de prestige de la coupe de France. On va interroger le président de la Fédération (Noël Le Graët) mais, à mon avis, c'est au Comité exécutif de décider."

Un sujet qui pourrait bien s'inviter dans les discussions en marge du bureau de la Ligue nationale de football réuni ce vendredi. La finale de la coupe de France entre l'AS Saint-Étienne et le Paris Saint-Germain prévue ce samedi, pourrait avoir lieu le 11 juillet. Quant à la finale de la coupe de la Ligue entre le PSG et l'OL, elle pourrait se jouer le 27 juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu