Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus - Jean-François Soucasse : "Toutes les équipes du TFC mobilisées"

-
Par , France Bleu Occitanie

Le Toulouse Football Club a proposé aux services de l'Etat de mettre les installations de son centre de formation à disposition si la crise du coronavirus s'accélère sur la région toulousaine. Le président délégué du club Jean-François explique en quoi cela consisterait.

Jean-François Soucasse
Jean-François Soucasse © Radio France - Julien Balidas

Le TFC, en plus de dons fait par sa fondation, a proposé à la Préfecture de mettre à disposition les installations de son centre de formation si la crise du coronavirus s'accentue dans la région. Interrogé par Radio France, Jean-François Soucasse explique pourquoi et comment le club se mobilise. 

Les dons de la fondation

Pendant que le monde du foot est à l'arrêt, de nombreux clubs apportent leur soutien, de plusieurs manières, face à cette crise du coronavirus. 

La Fondation TFC a donné 20.000 euros (répartis entre CHU de Toulouse, Croix-Rouge et Médecins du Monde) ces derniers jours. "Le monde du football est impacté de manière incroyable mais on n'est pas déconnectés de la réalité. C'est normal qu'on ne reste pas au bord du chemin. Ces sommes paraitront peut-être dérisoires pour certains mais il faut qu'on oeuvre tous. La Fondation ne pouvait pas passer à côté de cet enjeu national. _Le fait que le foot français traverse des turbulences économiques violentes n'était pas un paramètre à intégrer au moment où on réfléchit sur les actions de la fondation"_, expliqueJean-François Soucasse 

Les installations du centre de formation 

Le club est en lien avec la Préfecture pour mettre à disposition les installations du centre de formation si la crise s'accélère. Où en est-on ? "On attend le feu vert pour organiser et accueillir si besoin. On espère qu'on n'aura pas besoin d'intervenir mais toutes les équipes du club sont mobilisées pour accueillir les publics fragiles ou touchés par le Covid-19 dans notre région. On est dans les starting-blocks. On est très loin du football mais peut-être que ça nous fait du bien à tous." 

Une quarantaine de chambres disponibles

Le centre de formation, moderne, est prêt à accueillir du monde dit Jean-François Soucasse : _"Nous avons une quarantaine de chambres, une capacité de lits qui est du double_. Nous avons des salles de conférence, de restaurant, de repos. On travaille sur plusieurs scénarios. C'est à la Préfecture de définir le timing, le profil des personnes à accueillir. Nous on est totalement disponibles pour nous adapter quand ils vont donner le go de départ. Ce ne sera pas bon signe si on doit le faire mais on jouera notre rôle à fond."

Propos recueillis par Guillaume Battin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess